Jack Ma l'a à peine quittée que la plus grande entreprise de commerce virtuel de Chine franchit une nouvelle étape, en entrant en Bourse de Hong Kong. Compte tenu du contexte extrêmement tendu, Hong Kong n'est assurément pas la place la plus performante de l'année, mais la cotation récente d'une partie des activités asiatiques d'AB InBev prouve qu'elle demeure l'un des principaux centres financiers d'Asie.
...

Jack Ma l'a à peine quittée que la plus grande entreprise de commerce virtuel de Chine franchit une nouvelle étape, en entrant en Bourse de Hong Kong. Compte tenu du contexte extrêmement tendu, Hong Kong n'est assurément pas la place la plus performante de l'année, mais la cotation récente d'une partie des activités asiatiques d'AB InBev prouve qu'elle demeure l'un des principaux centres financiers d'Asie.Les investisseurs privés ont été invités à souscrire 12,5 millions de titres au prix de 176 dollars de Hong Kong (HKD), soit 11-11,5 milliards de dollars américains (avec ou sans exercice des options). Cette IPO est pour Hong Kong la plus importante de la décennie. Le conflit sino-américain aurait pourtant pu faire capoter le projet, auquel le géant chinois songe depuis des années. La levée doit donner à Daniel Zhang, le nouveau CEO, les moyens de maintenir le groupe sur la voie de la croissance. La prédominance d'Alibaba dans l'e-commerce chinois s'est confirmée une fois encore ce 11 novembre, à l'occasion du Singles' Day, où le groupe a réalisé en 24 heures un chiffre d'affaires (CA) de 38,4 milliards de dollars (26% de plus qu'en 2018, un nouveau record). Il s'agit toutefois là de la croissance la plus faible des 10 dernières années, ce qui prouve que le moteur chinois s'essouffle, au détriment de la progression de l'e-commerce, et explique pourquoi le cours n'a cette fois pas réellement profité des résultats du Singles' Day. C'est en surfant sur une belle croissance économique et sur l'envolée des dépenses de consommation dans le pays qu'Alibaba est devenu la plus grande capitalisation boursière d'Asie. Il a en outre su changer les habitudes de consommation des Chinois, au profit d'un CA et d'un bénéfice qui donnent le vertige. Depuis l'exercice 2011-2012 (clôture au 31/3), sa croissance a atteint respectivement 68,2%, 72,4%, 52,1%, 45,1%, 32,7%, 56,5%, 58,1%, et 50,6% en 2019, pour un CA passé de 20,02 milliards de yuans (CNY) à 376,84 milliards CNY. Moins impressionnante, l'évolution du cash-flow opérationnel (Ebitda) reste malgré tout enviable: de 6,02 milliards CNY pour 2011-2012 à 59,68 milliards en 2018-2019 (multiplication par neuf, mais par 18 pour le CA). La marge d'Ebitda a par conséquent reculé, de 30,1% en 2012 à 15,8% en 2018-2019. Le ralentissement de la croissance n'a pas empêché les résultats du 3e trimestre de prendre les analystes de court: le CA a bondi de 40%, à 119 milliards CNY (16,7 milliards de dollars), ou 2% de mieux que le consensus (117 milliards CNY). Le bénéfice s'établit à 27,51 milliards CNY, ou 13,1 CNY par action, alors que les analystes misaient sur 10,75 CNY. Alibaba a à coeur de protéger sa position dominante. Il a récemment acquis Kaola, la filiale de luxe du détaillant en ligne NetEase. Il sait que l'ajout d'autres activités encore sera une condition sine qua non à la préservation de sa croissance; le développement des services cloud par exemple (+64% au 3e trimestre), dans le sillage notamment d'Amazon, est d'ores et déjà une réussite. L'impressionnante croissance d'Alibaba, de même que les perspectives pour les années qui viennent, nous ont incité à entamer un suivi actif il y a quelques mois déjà. A un rapport cours/bénéfice escompté de plus de 25 et un rapport valeur de l'entreprise (EV)/Ebitda qui devrait dépasser 20, l'action semble chère mais au regard de la croissance attendue, la valorisation est très raisonnable. Nous attendons, pour intégrer le titre en portefeuille, une saine correction intermédiaire. Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2B Cours: 186,06 dollarsTicker: BABA USCode ISIN: US01609W1027Marché: NYSECapit. boursière: 485,7 milliards USDC/B 2018: 30C/B attendu 2019: 26Perf. cours sur 12 mois: +21%Perf. cours depuis le 01/01: +35%Rendement du dividende: -