Son introduction, la semaine dernière, sur le Nasdaq (IPO), a permis à MDxHealth de lever 45 millions de dollars. La société belge a émis à cette occasion 3,75 millions d'American Depositary Shares (ADS), au prix unitaire de 12 dollars; une ADS valant 10 actions ordinaires, l'introduction a eu lieu moyennant une décote de 11% par rapport au dernier cours avant la suspension, ce qui est acceptable.
...

Son introduction, la semaine dernière, sur le Nasdaq (IPO), a permis à MDxHealth de lever 45 millions de dollars. La société belge a émis à cette occasion 3,75 millions d'American Depositary Shares (ADS), au prix unitaire de 12 dollars; une ADS valant 10 actions ordinaires, l'introduction a eu lieu moyennant une décote de 11% par rapport au dernier cours avant la suspension, ce qui est acceptable. MDxHealth avait déjà émis, en janvier, 27,78 millions d'actions à 0,9 euro par action, soit une décote de 10%. Sa trésorerie s'élevait au 30 septembre à 24,9 millions de dollars. Produit de l'IPO inclus, l'entreprise dispose par conséquent de 65 millions de dollars. Sachant qu'elle consomme actuellement 2,2 millions de dollars par mois, elle tiendra jusqu'au 1er semestre de 2024: une éternité pour cette société, dont Michael McGarrity, le CEO, aura enfin les moyens d'exploiter toutes les pistes de croissance possibles. Il commencera donc par activer la commercialisation des tests SelectMDx et ConfirmMDx pour le cancer de la prostate. Les volumes ne progressent en effet que péniblement depuis l'éclatement de la pandémie, et le 3e trimestre n'a pas fait exception: le nombre de ConfirmMDx vendus a augmenté d'un modeste 4%, à 3.748 tests, en rythme annuel, soit une légère baisse par rapport aux 1er et 2e trimestres de 2020 (3.913 et 4.065 tests respectivement). Sur neuf mois, l'augmentation a atteint 4,3%, à 11.726 tests. Le SelectMDx a, lui, cédé 1%, à 3.218 unités, par rapport au 3e trimestre de 2020, mais progressé de 5,6% en neuf mois, pour atteindre 10.269 tests. A 5,5 millions de dollars (+23%), le chiffre d'affaires croît toujours plus vite que les volumes. Sur la base d'une progression des volumes de 4% (ConfirmMDx) et 9% (SelectMDx), le chiffre d'affaires avait achevé le 1er semestre en hausse de 9%, à 10,5 millions de dollars. A brève échéance, le principal catalyseur devrait être l'obtention de l'autorisation de remboursement du SelectMDx par Medicare, l'assurance maladie publique américaine. Une recommandation positive a été formulée il y a quelques mois déjà; si elle est accordée, l'approbation devrait accélérer significativement les ventes et permettre d'augmenter le prix des tests en 2022. Le 2e pilier est l'élargissement du menu de tests à travers la mise sur le marché, dans les années qui viennent, des tests de suivi actif AS-MDx et MonitoringMDx, qui aideront à définir le traitement des patients atteints d'un cancer de la prostate. MDxHealth sera donc la seule société à offrir un test diagnostic à chaque stade de la maladie. Elle propose depuis juin aux urologues déjà clients un test destiné à diagnostiquer les infections des voies urinaires (UTI); ce produit devrait soutenir la marge brute à partir de 2022, et devenir le 3e pilier de croissance. En marge de la mise à jour relative au 3e trimestre, la société a annoncé l'entrée de Don Hardison, qui dispose d'une longue expérience et d'un réseau étendu dans le secteur du diagnostic, au conseil d'administration. L'action est retombée sous son prix d'introduction. Le prix d'émission aurait certes pu être un peu plus élevé, mais nous sommes agréablement surpris par le montant obtenu. L'entreprise va enfin pouvoir mettre l'accent sur la commercialisation, ce qui devrait lui permettre d'atteindre le seuil de rentabilité. Nous attendrons de voir comment les choses évoluent, mais n'excluons pas de vendre une partie de notre position si l'acceptation du remboursement du SelectMDx devait provoquer une envolée du cours. Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1CCours: 1 euroTicker: MDXH BBCode ISIN: BE0003844611 Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 156 millions EURC/B 2020: -C/B attendu 2021: -Perf. cours sur 12 mois: +24%Perf. cours depuis le 01/01: +7%Rendement du dividende: -