L'action de PureCircle, leader mondial de la production et la commercialisation de solutions sucrantes pauvres en calories à base d'extraits de stévia, a perdu plus de la moitié de son cours depuis le sommet de 2014. Pour autant, ce marché est en plein essor, ce qui présente des opportunités à long terme. Le marché a réagi de nouveau négativement au rapport le plus récent de PureCircle. Le chiffre d'affaires (CA) annuel, qui porte sur la période comprise entre le 1erjuillet et le 30juin compris, n'a crû que de 9%, de 127,4millions à 138,7millions USD. Il s'est stabilisé au 2esemestre, traditionnellement meilleur, à 84,2millions USD. La société avait prévenu que les chiffres...

L'action de PureCircle, leader mondial de la production et la commercialisation de solutions sucrantes pauvres en calories à base d'extraits de stévia, a perdu plus de la moitié de son cours depuis le sommet de 2014. Pour autant, ce marché est en plein essor, ce qui présente des opportunités à long terme. Le marché a réagi de nouveau négativement au rapport le plus récent de PureCircle. Le chiffre d'affaires (CA) annuel, qui porte sur la période comprise entre le 1erjuillet et le 30juin compris, n'a crû que de 9%, de 127,4millions à 138,7millions USD. Il s'est stabilisé au 2esemestre, traditionnellement meilleur, à 84,2millions USD. La société avait prévenu que les chiffres seraient moins bons car les lancements de plusieurs produits, pour un total de 40millions USD, ont accusé des mois de retard. En outre, les problèmes avec les autorités douanières américaines ne sont pas encore réglés. Celles-ci interceptent systématiquement des chargements de stévia en provenance de Chine, sur la base d'une suspicion de recours au travail forcé dans le processus de production. Ce blocage freine évidemment la croissance à court terme. Cela dit _ et c'est très positif _, le bénéfice brut s'est accru de 44,%, à 57millions de dollars, permettant une amélioration de la marge brute de 30,9% à 41,1% (40,9% au 2esemestre). C'est la conséquence de la baisse de coût des feuilles de stévia et de la hausse du prix de vente moyen. Les autres postes de coûts sont également restés sous contrôle, et le cash-flow opérationnel apuré (REBITDA; hors éléments exceptionnels) s'est accru de 70,1%, à 37,7millions de dollars. Malgré l'évolution stable du CA au 2esemestre, on note tout de même une hausse du REBITDA de 44,7%, à 27millions de dollars. Les extensions de capacité, qui porteront le chiffre d'affaires à 450 à 500millions USD, seront finalisées en 2017. Malgré les 34millions USD y consacrés, la position d'endettement net de l'exercice passé a stagné à 53millions de dollars. Grâce à des refinancements, les charges d'intérêt ont même baissé de 2millions, à 5,3millions USD. Le bénéfice net est passé de 4,1 à 14,6millions de dollars, ou de 2,48 à 8,49centimes de dollar par action. L'action a été "promue" en octobre 2015 en Bourse de Londres (LSE), et le groupe s'est entouré de deux administrateurs expérimentés (anciennement chez PepsiCo et Coca-Cola). PureCircle continue de miser sur le renforcement de son leadership technologique et s'attelle à diversifier l'origine des feuilles de stévia _ actuellement surtout en provenance de Chine _, au travers de projets en Amérique Latine, en Afrique et, plus récemment, en Inde. Bien que les objectifs de croissance moyenne du chiffre d'affaires annuel de 30% dans les cinq prochaines années et d'augmentation de la marge brute à 50% n'aient pas été réitérés dans le rapport annuel, il est manifeste que ce marché recèle encore énormément de potentiel de croissance. ConclusionNous pensons que le dossier douanier est un phénomène temporaire et considérons le sensible repli comme une excellente opportunité d'achat. L'action affiche une valorisation tendue depuis longtemps, mais avec un rapport valeur d'entreprise (EV)/cash-flow opérationnel attendu (EBITDA) pour 2017 de 16,8, et un rapport cours/bénéfice de 31, l'action est désormais bon marché. Surtout si l'on tient compte du levier sur les bénéfices.Conseil : digne d'achatRisque : moyenRating : 1B