Orange Belgium entend ni plus ni moins briser le duopole formé par Proximus et Telenet, qui dominent le marché belge des télécommunications. L'entreprise dispose pour cela, depuis deux ans, d'un atout non négligeable: son offre convergente Love, qui combine télévision et Internet à large bande _ mais pour laquelle Orange s'acquitte d'une redevance à Telenet (Flandre) et à Voo (Wallonie), dont elle loue les réseaux. Pour l'heure déficitaire, cette activité a pesé à concurrence de 18,5 millions d'euros sur le bénéfice d'exploitation (Ebitda) de 2017; Orange espère assister à une diminution des tarifs dits de gros négociés pour la location des réseaux concurrents. L'entreprise recensait 103.000 clients câblés à la fin de l'année passée, et 19....