Le 8 août fut une journée noire pour Miguel Patricio, CEO de The Kraft Heinz Company depuis le 1er juillet. Ce jour-là, il avait été incapable de présenter aux actionnaires une stratégie cohérente à même de remettre le cinquième groupe agroalimentaire mondial sur le chemin de la croissance. En conséquence, l'action avait dévissé, d'abord de 8,5% puis de 6%, à un nouveau cours plancher, quelque 70% sous le record de début 2017. Dix semaines plus tard, l'action - qui est dans le portefeuille modèle - enregistrait sa plus nette hausse journalière depuis février 2017, +13,4%; cette fois, le CEO a su convaincre les investisseurs que croissance et rentabilité seront à nouveau au rendez-vous, à terme. Berkshir...

Le 8 août fut une journée noire pour Miguel Patricio, CEO de The Kraft Heinz Company depuis le 1er juillet. Ce jour-là, il avait été incapable de présenter aux actionnaires une stratégie cohérente à même de remettre le cinquième groupe agroalimentaire mondial sur le chemin de la croissance. En conséquence, l'action avait dévissé, d'abord de 8,5% puis de 6%, à un nouveau cours plancher, quelque 70% sous le record de début 2017. Dix semaines plus tard, l'action - qui est dans le portefeuille modèle - enregistrait sa plus nette hausse journalière depuis février 2017, +13,4%; cette fois, le CEO a su convaincre les investisseurs que croissance et rentabilité seront à nouveau au rendez-vous, à terme. Berkshire Hathaway (Warren Buffett) et 3G Global Food Holding (actionnaires brésiliens, parmi lesquels Jorge Paulo Lemann), prestigieux actionnaires du groupe, auront apprécié l'annonce et son effet.Les résultats du troisième trimestre se sont révélés moins mauvais qu'attendu. Le groupe a enregistré une nouvelle baisse du chiffre d'affaires (CA; -4,8%, à 6,08 milliards de dollars, contre 6,38 milliards un an plus tôt), légèrement plus importante qu'estimé par les analystes (CA attendu: 6,12 milliards). Cela dit, 2% du recul sont attribuables à des désinvestissements. L'évolution du cash-flow opérationnel (Ebitda) ajusté a quant à elle agréablement surpris. L'Ebitda a cédé 7,8%, de 1,59 à 1,47 milliard (marge d'Ebitda: 24,2%), alors que le consensus escomptait un recul à 1,39 milliard de dollars et que sur le premier semestre, le repli a été de 16%. A l'instar de nombre de ses concurrents, Kraft Heinz a relevé les prix de plusieurs de ses produits - Bernard Hees, le prédécesseur de Miguel Patricio, à l'inverse, les baissait en vue de préserver la croissance organique du chiffre d'affaires. Le bénéfice ajusté a atteint 0,69 dollar par action, ou 9,2% de moins qu'au troisième trimestre de l'an dernier (0,76 dollar), mais nettement plus que le consensus (dans la fourchette de 0,50 à 0,58 dollar). La hausse du cours de l'action qui a suivi la présentation du rapport relatif au troisième trimestre nous satisfait, bien entendu. Elle donne à Miguel Patricio une occasion de souffler un peu. Mais nous ne nous enthousiasmerions pas trop : même si le quatrième trimestre était d'assez bonne facture pour Kraft Heinz, il ne le sortirait pas de l'ornière. Car pour le trimestre courant, les analystes pronostiquent en moyenne une baisse de 4% du CA et de 20% du bénéfice, et pour les deux prochains exercices annuels, leurs projections ne sont pas extraordinaires. Ce pessimisme à son égard fait de Kraft Heinz le seul géant de l'agroalimentaire disponible sous sa valeur comptable (0,8 fois) et à une valorisation très raisonnable (12 fois le bénéfice attendu - revu à la baisse - pour 2019). Et c'est bien pour cela que nous avons acquis ce véritable candidat à un redressement. Il faudra cependant encore faire preuve de patience, avant de revoir le cours remonter considérablement. D'ailleurs, des occasions d'acheter le titre à des niveaux plus bas se présenteront sans doute encore. Nous maintenons que Kraft Heinz est digne d'achat, mais qu'il s'agit d'un investissement à long terme. Nous n'escomptons pas de percée au-delà des 35 dollars, au cours des semaines à venir. Conseil: acheterRisque: élevé Rating: 1CCours: 32,72 dollarsTicker: KHC USCode ISIN: US500751064Marché: NasdaqCapit. boursière: 39,9 milliards USDC/B 2018: 10C/B attendu 2019: 12Perf. cour sur 12 mois: -35%Perf. cours depuis le 01/01: -24%Rendement du dividende: 4,9%