Kinross Gold avait largement surperformé la moyenne du secteur au cours des premiers mois de l'année 2016, mais après le sommet d'avril, l'action a peiné à trouver un second souffle et a dû abandonner un peu de terrain. Kinross, dont le siège est situé au Canada, possède neuf actifs opérationnels répartis sur plusieurs continents. Les mines d'Amérique du Nord et d'Amérique du Sud prendront 61% de la production du groupe à leur compte cette année. La Russie, qui, avec Kupol, héberge la plus grande mine individuelle du groupe, signe pour un quart, et l'Afrique, pour 14%. Kinross a dû prendre plusieurs décisions importantes l'an dernier pour éviter une baisse de la production. Le projet in...