Malgré l'upgrade de Goldman Sachs, l'action a d'abord abandonné plus de 10% après la publication des chiffres trimestriels. Une baisse somme toute insignifiante par rapport à la hausse de 180% depuis le début de l'année. Kinross affiche ainsi plus du double de l'évolution de l'indice VanEck Vectors Gold Miners, référence pour le secteur. Le prix de l'or moyen perçu a reculé au premier trimestre d'un peu plus de 3%, à 1179USD. Parallèlement, sur une base annuelle, les frais de production demeurent stables, et les cash-flows n'ont donc pas pu prendre de hauteur. Le cash-flow opérationnel s'est replié de près de 6% en un an, à 202,6millions USD. Kinross, dont le ...