Kinross Gold possède des mines en Amérique du Nord et du Sud (56% du chiffre d'affaires), en Afrique de l'Ouest (23%) et en Russie (21%). Pour 2020, la direction anticipait un léger recul de la production (-4%) à 2,4 millions d'onces troy, pour un coût de production de 970 dollars l'once. Malgré un premier trimestre conforme aux attentes, la direction est revenue sur ces prévisions du fait des incertitudes liées au Covid-19. Kinross a échappé aux fermetures jusqu'à présent, mais au Brésil et au Chili notamment, le risque existe encore.
...

Kinross Gold possède des mines en Amérique du Nord et du Sud (56% du chiffre d'affaires), en Afrique de l'Ouest (23%) et en Russie (21%). Pour 2020, la direction anticipait un léger recul de la production (-4%) à 2,4 millions d'onces troy, pour un coût de production de 970 dollars l'once. Malgré un premier trimestre conforme aux attentes, la direction est revenue sur ces prévisions du fait des incertitudes liées au Covid-19. Kinross a échappé aux fermetures jusqu'à présent, mais au Brésil et au Chili notamment, le risque existe encore. Au premier trimestre, les mines du groupe ont produit 567.000 onces troy d'or au total - 6% de moins qu'il y a un an, car la production a baissé à Paracatu (Brésil), Chirano (Mauritanie) et Kupol (Russie) et a été arrêtée à Maricunga (Chili); le trimestre record à Tasiast et la hausse de production à Fort Knox n'ont pas compensé ce repli. Le cours moyen perçu par once troy d'or (1.581 dollars) a cependant augmenté de 21% en un an, la marge brute, de 33%. Etant donné que le cours moyen de l'or va encore augmenter de plus de 100 dollars ce trimestre et que les mesures sanitaires ont peu affecté Kinross, son prochain rapport trimestriel devrait être bon.Le groupe a réalisé un bénéfice net de 122,7 millions de dollars - une hausse de près de 50% en un an. Une grande partie de la production provient cependant de régions où le risque géopolitique est plus élevé que des pays tels le Canada, les Etats-Unis et l'Australie. C'est notamment le cas de la Mauritanie, où la mine de Tasiast constitue un actif important. La première phase de l'extension est terminée et le site traite désormais 16.100 tonnes de minerai par jour - 21.000 tonnes attendues en 2020 et 24.000 tonnes en 2023. Tasiast a produit 391.000 onces troy d'or l'an dernier. La production doit culminer à 563.000 onces en 2023, à un coût de seulement 560 dollars l'once. La région recèle encore un fort potentiel d'exploration (Tasiast Sud) et Kinross a obtenu du gouvernement mauritanien une licence de 30 ans pour ce faire, parallèlement au règlement à l'amiable d'un différend fiscal. Le gouvernement recevra une participation de 15% et une option sur 10% supplémentaires au terme de l'étude de faisabilité.La durée de vie de Paracatu a été prolongée d'un quart. La mine produira en moyenne 540.000 onces d'or par an en 2020 et 2021. En Russie, Kinross a anticipé la baisse de la production à Kupol en rachetant le projet Chulbatkan, dont les résultats d'exploitation sont prometteurs. Le projet Gilmore doit prolonger la durée de vie de la mine de Fort Knox de 20%. Au Chili, deux études de faisabilité sont prévues pour le redémarrage des mines de Lobo Marte et La Coipa, car la hausse du cours de l'or rend la production rentable. A l'issue du premier trimestre, la trésorerie de Kinross s'élevait à 1,13 milliard de dollars. Au total, les liquidités atteignent 1,9 milliard de dollars. La dette totale s'élève à 2,5 milliards de dollars, dont 500 millions remboursables en septembre 2021. La majeure partie de la dette nette (1,3 milliard de dollars au total, soit 0,9 fois le cash-flow opérationnel, ou Ebitda, attendu), n'arrive à échéance qu'après 2024. La production d'or restera stable ces prochaines années, mais les nouveaux projets vont réduire les coûts. Kinross dispose d'un pipeline bien garni. Le nouveau contrat conclu avec les autorités mauritaniennes représente une étape importante. La dette est gérable et à 1,6 fois la valeur comptable et 5,6 fois l'Ebitda, Kinross est moins chère que la moyenne du secteur.Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1CCours: 6,7 dollarsTicker: KGC USCode ISIN: CA4969024047Marché: New York Stock ExchangeCapit. boursière: 8,5 milliards USDC/B 2019: 19C/B attendu 2020: 11Perf. cours sur 12 mois: +69%Perf. cours depuis le 01/01: +41%Rendement du dividende: -