Kinepolis: un bel exercice 2018 grâce à Landmark Cinemas

27/02/19 à 13:44 - Mise à jour à 13:59

Le rachat, fin 2017, de Landmark Cinemas, deuxième groupe cinématographique canadien, a eu une incidence notable sur les résultats de 2018 du plus grand exploitant de salles obscures en Belgique.

Si le nombre de visiteurs et le chiffre d'affaires (CA) ont augmenté, la marge bénéficiaire s'est en revanche contractée, en 2018. L'acquisition de Landmark Cinemas est arrivée à point nommé pour compenser la baisse de fréquentation liée à la météo très clémente de l'été sur le continent européen, ainsi qu'aux excellentes performances de la Belgique et de la France lors de la Coupe du monde de football. Sans la contribution du Canada, Kinepolis aurait terminé l'année dans le rouge et l'action aurait probablement dévissé. Ce scénario ne s'est pas concrétisé, malgré 450.000 visiteurs en moins en Belgique (-5,2%, de 8,43 à 7,99 millions), et quelque 500.000 en France (-6,8%, de 7,05 à 6,57 millions), parce que 9...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil