KBC Ancora est un monoholding belge typique. A l'instar de Tubize avec UCB et de Solvac avec Solvay, KBC Ancora ne détient de participations que dans une seule entreprise: KBC. Ses revenus sont constitués des dividendes versés par le bancassureur; sa mission consiste à exercer le contrôle (conjoint) sur sa filiale et à en assurer l'ancrage - même si ce rôle est moins marqué chez lui (18,6% des actions KBC) que chez Tubize ou Solvac.
...

KBC Ancora est un monoholding belge typique. A l'instar de Tubize avec UCB et de Solvac avec Solvay, KBC Ancora ne détient de participations que dans une seule entreprise: KBC. Ses revenus sont constitués des dividendes versés par le bancassureur; sa mission consiste à exercer le contrôle (conjoint) sur sa filiale et à en assurer l'ancrage - même si ce rôle est moins marqué chez lui (18,6% des actions KBC) que chez Tubize ou Solvac.Fin août, KBC Ancora annonçait avoir dégagé un bénéfice de 253,7 millions d'euros sur l'exercice 2018-2019 (clos le 30/6; 3,24 euros par action), contre 215 millions un an plus tôt. Le résultat est conforme aux prévisions mais l'on savait, évidemment, que KBC avait relevé son dividende de 3 à 3,50 euros par action pour ces exercices, ce qui correspond à 271,3 millions d'euros de revenus de dividendes. Le conseil d'administration de KBC Ancora a néanmoins légèrement changé sa politique: à partir de l'exercice en cours, il distribuera non plus 100%, mais 90%, de son bénéfice opérationnel à ses actionnaires, pour pouvoir apurer plus rapidement, au rythme de 27 à 30 millions d'euros par an, ses dettes financières (343 millions d'euros au 30/6). Très logiquement, l'évolution du cours de KBC Ancora dépend surtout de celle du cours et des résultats de KBC... dont les affaires pourraient aller mieux, comme l'ont brutalement rappelé les médias début septembre en relayant l'annonce du plan de réduction des effectifs (moins 1.400 personnes en trois ans). Le secteur financier belge n'en est certes pas à une restructuration près. KBC est un bancassureur très intégré, dont l'activité Gestion de patrimoine est florissante. Il est parfaitement implanté sur le marché belge mais aussi, tchèque. La rentabilité du secteur bancaire souffre actuellement de l'érosion des marges, elle-même due à la politique monétaire de la Banque centrale européenne. Mais KBC résiste bien: au 2e trimestre, par exemple, ses revenus d'intérêts nets se sont établis à 1,13 milliard d'euros, un chiffre stable par rapport au 1er trimestre et en hausse de 1% en un an. Les analystes pronostiquent toutefois une baisse de 3 à 4% de ce poste en 2020; les revenus d'intérêts nets représentant quelque 60% de ses revenus totaux, KBC va donc, pour les préserver, devoir augmenter ses volumes - en multipliant les prêts ? Le bancassureur doit de surcroît veiller à maîtriser parfaitement ses coûts et à limiter ses provisions pour créances douteuses. Contrairement à ce que suggère la manière dont le cours évolue depuis quelques années, le bénéfice n'a pas chuté, et aucun analyste ne craint une telle éventualité. Revenus et bénéfices sont extrêmement stables - leur évolution est même monotone mais compte tenu de la faiblesse de l'évolution du cours et de la valorisation du titre, le constat est plutôt réjouissant. Le consensus mise sur un bénéfice de 5,82 et 5,73 euros par action pour 2019 et 2020 respectivement, contre 5,95 euros en 2018. Le dividende pourrait grimper à 4 euros par action, voire davantage (3,50 euros au titre de l'exercice 2018). Ce serait tout bon pour KBC Ancora. A 1,4 fois la valeur comptable et 10 fois le bénéfice escompté pour 2019, l'action KBC est chère (la moyenne, au sein du secteur bancaire européen, est de 0,7 et 8,5 fois respectivement). Mais la qualité et la stabilité de l'entreprise ne font aucun doute. En investissant dans le bancassureur par l'intermédiaire de KBC Ancora, l'on bénéficie aujourd'hui d'une décote de plus de 25%. Cela justifie que nous passions un ordre à cours limité. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 40,34 eurosTicker: KBCA BBCode ISIN: BE0974264930Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 3,16 milliards EURC/B 2018: 10C/B attendu 2019: 10Perf. cours sur 12 mois: -1%Perf. cours depuis le 01/01: +8%Rendement du dividende: 7,6%