Les actionnaires du producteur d'engrais et de sel K+S n'ont pas beaucoup profité de leur investissement depuis que les Allemands ont décliné au coeur de l'été 2015 une offre de Potash Corp à 41 euros par action en cash. L'action est en chute libre depuis, en raison de la baisse du cours de matières premières et malgré l'effet stabilisateur de la division Sel dans les résultats. Fin septembre, elle est retombée à son niveau le plus bas depuis 2006 (15,89 euros). À la faible conjoncture dans le secteur s'ajoutent en effet des problèmes environnementaux liés à l'évacuation d'eaux usées salées dans trois usines d'engrais en Allemagne. Un permis important est arrivé à échéance fin novembre 2015, qui n'a fait l'objet que de prolongations limité...