Le producteur allemand d'engrais et de sel K+S a lancé un sévère avertissement sur bénéfice lundi. Il était évident que le deuxième trimestre serait nettement plus faible que l'an dernier, mais le repli du bénéfice opérationnel (EBIT) de 179millions EUR, à environ 10millions EUR, somme toute difficile à digérer, a sanctionné le cours à hauteur de plus de 10%. Plus sensible que prévu, le repli est imputable à trois éléments. Le repli de la demande de sel d'épandage après l'hiver clément en Amérique du Nord. En outre, les prix des engrais restent sous pression, ce qui n'est pas sans incidence sur la rentabilité de la division Potasse. Et les problèmes environnementaux autou...