La persistance de conditions défavorables sur le marché de la potasse a contraint fin 2019 Kali und Salz (K+S) à accélérer la mise en oeuvre de Shaping 2030. Objectif de ce plan stratégique: alléger de plus de 2 milliards d'euros d'ici fin 2021 l'endettement net (3,12 milliards) sur lequel le producteur allemand d'engrais et de sel avait achevé l'exercice 2019.
...

La persistance de conditions défavorables sur le marché de la potasse a contraint fin 2019 Kali und Salz (K+S) à accélérer la mise en oeuvre de Shaping 2030. Objectif de ce plan stratégique: alléger de plus de 2 milliards d'euros d'ici fin 2021 l'endettement net (3,12 milliards) sur lequel le producteur allemand d'engrais et de sel avait achevé l'exercice 2019. L'importance de la dette (4,9 fois le cash-flow opérationnel, ou Ebitda, de 2019) s'explique par la construction, pour 3,1 milliards d'euros, de Legacy, premier projet de potasse entièrement neuf dans la province canadienne du Saskatchewan en plus de 40 ans. L'intention initiale, qui consistait à faire tomber, après le démarrage de Legacy et avec l'apport des revenus, relativement stables, du pôle Sel, le taux d'endettement net à 2,8 fois l'Ebitda dès cette année, a été compromise par la faiblesse des prix de la potasse. Le rapport annuel (mars) annonçait la décision de vendre, au titre de principal vecteur de cet allégement, l'activité Sel américaine dès cette année. Sont essentiellement visées la société chilienne SPL, rebaptisée K+S Chili après son achat en 2006, Morton Salt (Etats-Unis, 2009) et Windsor Salt (Canada). L'ensemble de la division a généré un chiffre d'affaires (CA) de 1,53 milliard d'euros (37,6% des 4,07 milliards consolidés) et un Ebitda de 230 millions (36% de 640,4 millions) en 2019. K+S vient d'annoncer la conclusion d'un accord de vente avec Stone Canyon Industries Holding (SCIH), pour une valeur de l'entreprise (EV), dettes comprises, plus élevée que prévu (3,2 milliards de dollars, soit 12,5 fois l'Ebitda de 2019). Le contrat devrait être signé à l'été 2021. SCIH étant, par le biais de sa filiale Kissner Group, très active dans le sel aux Etats-Unis, la transaction est soumise à l'approbation des autorités. Comme la vente rapportera davantage que prévu, l'objectif de réduction de la dette sera très certainement atteint. A cela s'ajoutera une réorganisation drastique, dès cette année, des autres activités et des services administratifs; la démarche coûtera jusqu'à 40 millions d'euros (dépense non récurrente), mais permettra de réduire les frais de 60 millions (-30%) par an à partir de 2021. Les semestriels confirment que la mesure s'imposait. Le CA consolidé s'est tassé de 9,9%, à 1,93 milliard d'euros, sur la période. Le CA des activités Sel américaines a cédé 15,5%, à 695 millions d'euros, celui d'Europe+ (activités engrais et sel européennes + Legacy), 6,5%, à 1,23 milliard. L'Ebitda d'Europe+ a chuté de 40,1%, à 182,9 millions, contre une augmentation de 15,3%, à 139,8 millions, pour celui des activités Sel américaines. L'Ebitda du groupe a reculé de 27,8%, à 288,9 millions d'euros (passage de 18,7% à 15% de la marge d'Ebitda). Le cash-flow disponible apuré est tombé de 50%, à 161 millions d'euros, et devrait achever l'exercice autour de 0 (+140 millions, et dans le vert pour la première fois depuis 2013, en 2019). K+S vise pour l'exercice un Ebitda de 480 millions d'euros, dont 40 millions de frais de restructuration, soit une forte baisse par rapport à une année 2019 déjà décevante (640,4 millions).Que la vente du pôle Sel américain rapporte plus que prévu est évidemment appréciable; mais K+S se sépare d'une source de revenus stable, qui lui avait permis de diversifier ses activités. Après avoir grimpé à l'annonce de l'accord, le cours recommence à baisser. Nous attendons des signaux plus positifs du côté du marché de la potasse avant de recommander d'acheter le titre. Conseil: conserver/attendreRisque: élevéRating: 2CCours: 6,5 eurosTicker: SDF GYCode ISIN: DE000KSAG888Marché: FrancfortCapit. boursière: 1,25 milliard EURC/B 2019: 14C/B attendu 2020: 27Perf. cours sur 12 mois: -49%Perf. cours depuis le 01/01: -40%Rendement du dividende: 0,6%