Le producteur allemand de fertilisants K+S (K pour "Kali", potassium, et S pour "Salz", sel) signe une année 2017 historique. Depuis l'an dernier, il gère une mine en dehors de son marché domestique qu'est l'Allemagne. Le 12 juin, il a en effet mis en production la mine de potasse Bethune, située en province canadienne de Saskatchewan, après l'avoir remise à neuf durant quelques années (projet Legacy). De fait, jusqu'à fin décembre, Bethune n'a produit que 500.000 tonnes, mais elle devrait livrer 1,7 à 1,8 million de tonnes au cours de l'exercice courant et environ 2,8 millions de tonnes en 2023. Au total, K+S a vendu 6,7 millions de tonnes de potasse en 2017. A terme, le coût de production moyen du groupe diminuera grâce à Bethune. Le groupe pourra exploiter pleinement sa ...