K+S dans l'oeil du cyclone

08/10/18 à 00:00 - Mise à jour à 16:03

L'exercice 2018 s'annonçait pourtant prometteur, pour le producteur allemand d'engrais et de sels K+S. Mais celui-ci a dû faire face à tous les problèmes possibles, ou presque. Le voici à la traîne par rapport au secteur; c'est une opportunité!

En 2017, l'usine Bethune, dans la province canadienne de Saskatchewan, est entrée en phase de production - c'est la première usine de potasse de K+S située en dehors de son marché domestique. Or le producteur a revu à la baisse ses prévisions en matière de production pour cette année: le site devrait produire 0,2 million de tonnes de moins qu'attendu, soit 1,4 à 1,5 million. K+S estime que les problèmes que rencontre Bethune seront résolus d'ici à la fin de 2019. La production y satisfait en tout cas aux exigences de qualité. Cette année, la mine produira déjà un cash-flow opérationnel (Ebitda) et en 2019, un bénéfice opérationnel (Ebit).
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »