Le 7 avril, le groupe belge qui conçoit, fabrique et exploite des parcs photovoltaïques en Allemagne et en Belgique a annoncé des résultats annuels meilleurs que prévu. Son chiffre d'affaires (CA) a augmenté de 11%, à 56,2 millions d'euros. Le rendement des parcs photovoltaïques a chuté de 11% par rapport à l'année record 2020, bien plus ensoleillée, pour atteindre 933 kilowatts-heure (kWh) par kilowatt-crête (kWc), soit 4% de moins que la moyenne à long terme. Toutefois, la puissance installée a connu une hausse inédite de 81 mégawatts-crête (MWc), à 339 MWc (+69 MWc en 2020); le groupe visait 295 MWc. La capacité de production a augmenté de 39,8%, à 295 MWc, et la production a grimpé de 21%, ...

Le 7 avril, le groupe belge qui conçoit, fabrique et exploite des parcs photovoltaïques en Allemagne et en Belgique a annoncé des résultats annuels meilleurs que prévu. Son chiffre d'affaires (CA) a augmenté de 11%, à 56,2 millions d'euros. Le rendement des parcs photovoltaïques a chuté de 11% par rapport à l'année record 2020, bien plus ensoleillée, pour atteindre 933 kilowatts-heure (kWh) par kilowatt-crête (kWc), soit 4% de moins que la moyenne à long terme. Toutefois, la puissance installée a connu une hausse inédite de 81 mégawatts-crête (MWc), à 339 MWc (+69 MWc en 2020); le groupe visait 295 MWc. La capacité de production a augmenté de 39,8%, à 295 MWc, et la production a grimpé de 21%, à 270 gigawatts-heure (GWh). En moyenne, le tarif de rachat garanti (feed-in-tariff ou FIT) a baissé de 7,3%, à 203 euros par MWh, en raison de l'importance croissante de parcs photovoltaïques récents qui bénéficient d'un tarif plus faible. Si cette moyenne annuelle est cependant plus élevée que celle du premier semestre (195,3 euros par MWh), c'est que les prix de l'électricité ont progressé au second. Rappelons que le régime FIT garantit au minimum le prix spot, lequel était, à partir du mois de juin, plus élevé que le tarif FIT des parcs photovoltaïques construits après 2014 (entre 63 et 97 euros par MWh). Grâce à l'augmentation du tarif FIT au second semestre, les recettes du groupe se sont étoffées de 2,8 millions d'euros. Le cash-flow opérationnel (Ebitda) s'est accru de 13,3%, à 48,6 millions d'euros (45,5 millions d'euros attendus), tandis que le cash-flow net par action baissait, de 0,57 à 0,56 euro (0,51 euro escompté), le nombre d'actions en circulation s'étant hissé de 62,3 millions à 71,9 millions. Le dividende brut est toujours de 0,11 euro par action, tant que le cash-flow net fluctue entre 0,50 et 0,60 euro par action. Le groupe construit actuellement en Belgique trois projets d'une capacité conjointe de 6 MWc qui seront opérationnels au deuxième ou au troisième trimestre. Ce qui porte la capacité totale à 344 MWc; en vertu du plan stratégique, elle devra atteindre 400 MWc d'ici la fin de l'exercice en cours (dont 45 MWc en Belgique; pour l'heure: 33), 460 MWc d'ici la fin 2023 et 525 MWc d'ici la fin 2024. Pour l'exercice 2022, deux scénarios sont possibles, selon la direction. Si le prix du MWh se maintient à son niveau du deuxième trimestre (126 euros, contre 185 euros au premier), le CA atteindra 68 millions d'euros, l'Ebitda, 55,4 millions d'euros et le cash-flow net par action, 0,61 euro. Si en revanche le prix venait à être plafonné à 70 euros, ce serait 61,8 millions d'euros, 49,1 millions d'euros et 0,53 euro respectivement - la Commission européenne a récemment autorisé les pays de l'Union européenne (UE) à plafonner, jusque fin 2022, les bénéfices des entreprises du secteur. Sachant que la valorisation de 7C Solarparken s'est accrue et que les tarifs de l'électricité pourraient diminuer cette année, nous abaissons notre conseil, à conserver/attendre. Nous restons néanmoins très optimistes quant aux perspectives à plus long terme, puisque la transition énergétique soutiendra structurellement le secteur. Cette valeur défensive reste dans le portefeuille modèle. Conseil: conserver/attendre Risque: faibleRating: 2ACours: 4,66 eurosTicker: HRPK GYCode ISIN: DE000A11QW68Marché: FrancfortCapit. boursière: 357 millions EURC/B 2021: 33C/B attendu 2022: 29 Perf. cours sur 12 mois: +13%Perf. cours depuis le 01/01: +3,5%Rendement du dividende: 2,4%