12,17 EUR - 2B ↓ Digne d'achat sur repli
...

12,17 EUR - 2B ↓ Digne d'achat sur repli Malgré les résultats semestriels convaincants publiés en août, le cours de Jensen Group a reflué sous la limite de 10 EUR. Cette sanction résulte de l'annonce d'une baisse de 34% du carnet de commandes au 30 juin dernier par rapport à douze mois plus tôt, qui incite la direction à anticiper un chiffre d'affaires(CA) moins élevé au 2e semestre de cette année comparé à la période comprise entre juillet et décembre 2012. Jensen Group a finalement enregistré un CA de 123,5 millions EUR sur les six premiers mois ou 6,9% de plus qu'au 1er semestre 2012. Non seulement ce chiffre marque un nouveau record, mais il contraste positivement par rapport à l'évolution des ventes de nombreuses autres sociétés industrielles. Après neuf mois, le CA marque une hausse de 1,2% par rapport à la période de janvier à septembre de l'an dernier (de 169,7 à 171,7 millions EUR). Ce qui signifie en effet que le CA s'est replié au 3etrimestre (-10,8%, à 48,2 millions EUR). La probabilité d'un CA plus faible pour 2013 est donc toujours réelle. Nous ne devons pas craindre de repli sensible pour autant car le carnet de commandes évolue à nouveau favorablement. Du repli de 34% à la moitié de l'année, nous avons évolué vers une baisse de 17% du carnet de commandes au 30 septembre de cette année par rapport à la même date l'an dernier. Ce qui incite la direction à pronostiquer un revenu annuel en ligne avec celui de l'an dernier. Sur les six premiers mois, on note une augmentation du résultat opérationnel (EBIT) de 21%, à 10,5 millions EUR, et du résultat net de 42,5% (de 4,9 à 7 millions EUR ou, par action, de 0,61 à 0,87 EUR). Reste la question d'une offre de rachat potentielle. L'action avait pris de la hauteur en réaction à l'annonce, à l'automne dernier, d'une réduction de capital de 12 millions EUR ou 1,50 EUR par action. Nous l'avions pris comme un premier signal de delisting. A cela s'ajoute l'approbation par le conseil d'administration d'un programme de rachat d'actions propres. Pas moins de 800.300 actions ou 10% du total seront rachetés au cours de la période jusqu'au 4 octobre 2017 au plus tard. Selon nous, c'est un nouveau signal que l'action ne restera plus cotée très longtemps. La famille danoise est l'actionnaire de référence de Jensen Group et contrôle la société cotée par l'intermédiaire de Jensen Invest (51,7%). La cotation en Bourse est un fait "historique". Jensen Group - autrefois connu sous le nom LSG et, auparavant encore IPSO-ILG - s'échange uniquement sur le NYSE Euronext Bruxelles et a dès lors plutôt le statut de small cap, avec la faible liquidité qui en découle, même si le groupe est un leader mondial dans une activité de niche. Ceci ne sert évidemment pas sa valorisation. Par ailleurs, Jensen connaît un seul concurrent au niveau mondial, le groupe allemand Kannegieser, qui n'est même pas coté ! Voilà suffisamment d'arguments, selon nous, pour considérer comme réaliste un scénario de delisting. Jensen Group est donc une société familiale active dans la niche du Heavy Duty Laundry (installations de blanchissage industriel). Kannegieser et Jensen sont environ aussi grandes et dégagent ensemble un CA compris entre 450 et 500 millions EUR, ce qui représente la moitié du marché mondial. La tendance fondamentale de cette branche industrielle est haussière en raison de la reprise du secteur touristique international, ce qui implique une accélération de l'activité de nettoyage industriel. Jensen Group est une société de premier ordre active dans un marché de niche, avec un actionnaire familial danois et une cotation boursière "historique " en tant que small cap sur le NYSE Euronext Bruxelles. Nous espérons toujours au moins un bénéfice équivalent à celui de l'an dernier (1,31 EUR par action). A des cours inférieurs à 10 EUR, nous avons réintégré le titre en Sélection. Depuis lors, le titre a rebondi de 25% en direction de notre objectif de cours de 13 EUR. Nous abaissons donc notre conseil à " digne d'achat sur repli " (rating 2B) et supprimons l'action de la Sélection.