Les résultats trimestriels du premier producteur mondial de semi-conducteurs étaient en grande partie conformes aux attentes. Les perspectives ont cependant déçu et les prévisions de croissance sur l'ensemble de l'exercice ont été revues à la baisse. La principale surprise provenait du plan de restructuration annoncé, qui entraînera une diminution des effectifs du groupe de 107.000 à 95.000collaborateurs, soit une contraction de 11%. Cette mesure rapportera 750millions USD cette année, alors que les économies doivent atteindre annuellement 1,4milliard USD à partir de la mi-2017. Avant cela, Intel devra acter pour 1,2milliard USD de charges de restructuration durant le trimestre en cour...