Inditex (pour Industria de Diseño Textil) est la société propriétaire de la marque Zara. Fondée en 1963 par Amancio Ortega Gaona, qui compte aujourd'hui parmi les plus grandes fortunes d'Europe, Inditex produisait à l'époque des vêtements pour femmes. Un virage a été amorcé en 1975, lorsque la première boutique Zara a ouvert ses portes à La Corogne, en Galice, dans le nord de l'Espagne. Le groupe est entré en Bourse de Madrid en 2001; il y enregistre, depuis, une des croissances les plus soutenues, puisqu'il surclasse de 1.250% environ l'indice boursier espagnol.
...

Inditex (pour Industria de Diseño Textil) est la société propriétaire de la marque Zara. Fondée en 1963 par Amancio Ortega Gaona, qui compte aujourd'hui parmi les plus grandes fortunes d'Europe, Inditex produisait à l'époque des vêtements pour femmes. Un virage a été amorcé en 1975, lorsque la première boutique Zara a ouvert ses portes à La Corogne, en Galice, dans le nord de l'Espagne. Le groupe est entré en Bourse de Madrid en 2001; il y enregistre, depuis, une des croissances les plus soutenues, puisqu'il surclasse de 1.250% environ l'indice boursier espagnol. Comme tant d'autres détaillants, Inditex (Zara, mais aussi Pull and Bear, Massimo Dutti, Bershka, Stradivarius, Oysho, Zara Home et Uterqüe) a cruellement souffert des confinements imposés de par le monde. Il y a exactement un an par exemple, plus de 80% de ses points de vente étaient fermés. En fin d'exercice (31/1/2021) encore, 30% de ses magasins avaient les volets clos et 52% étaient soumis à des mesures de restriction. Le groupe recensait au 31 janvier 6.829 points de vente dans le monde, soit 640 de moins qu'un an auparavant. La direction a exprimé dès l'année dernière son intention de fermer les 1.000 à 1.200 boutiques les moins rentables. Son nouveau plan stratégique, "Inditex 2022", met résolument l'accent sur le commerce électronique. Inditex entend générer en ligne 30% de son chiffre d'affaires (CA), contre 14% lors de l'exercice 2019/20; il a dépassé 32% en 2020/21 (+77%, à 6,6 milliards d'euros). La fréquentation de sa boutique virtuelle a augmenté de 50%, à 5,3 milliards de visites, au cours de l'exercice. Le CA d'Inditex est tombé de 28,3 à 20,4 milliards d'euros net (-28%) au cours de l'exercice 2020/21 (-20% au 2e semestre, ce qui est déjà mieux que la chute de 31% éprouvée au 2e trimestre et celle de 44% subie au cours des trois premiers mois). Avec un tassement de 6% seulement des ventes en glissement annuel, octobre a été le meilleur mois depuis l'éclatement de la pandémie. Nombre de marchés asiatiques importants, comme la Chine, le Japon et la Corée du Sud, enregistrent d'ores et déjà une normalisation de leur CA d'une année sur l'autre; on y note toutefois une succession de confinements locaux depuis novembre. Si la diminution de 17% des dépenses opérationnelles n'a pas empêché les flux de trésorerie opérationnels (Ebitda) de plonger de 40% (de 7,6 à 4,55 milliards d'euros) durant l'exercice, elle a permis de limiter les dégâts au niveau de la marge d'Ebitda (de 26,9% à 22,3%). A 1,10 milliard d'euros (0,35 euro par action), le bénéfice net a cédé 70% par rapport aux 3,64 milliards (1,17 euro par action) enregistrés à l'issue de l'exercice précédent. C'est la première fois depuis son entrée en Bourse qu'Inditex a annoncé une perte trimestrielle (-409 millions d'euros net pour les trois premiers mois de l'exercice 2020/21); il a en revanche su, malgré les circonstances, préserver une trésorerie de 7,56 milliards d'euros. Inditex n'a pas été en mesure d'annoncer d'augmentation de son CA et de son bénéfice, du jamais vu depuis son entrée en Bourse. La direction est toujours aussi compétente et le modèle de l'entreprise n'est pas mis en cause. Cela fait cinq ans que l'action ne fait plus vraiment mieux que la moyenne du marché - à 12,5 fois le rapport valeur de l'entreprise (EV)/Ebitda escompté pour l'exercice, elle est même de 20% environ inférieure à la moyenne des cinq dernières années. Une valorisation alléchante qui justifie notre recommandation d'achat. Conseil: acheterRisque: faibleRating: 1ACours: 28,42 eurosTicker: ITX SMCode ISIN: ES0148396007Marché: MadridCapit. boursière: 88,6 milliards EURC/B 2020: 25C/B attendu 2021: 52Perf. cours sur 12 mois: +14%Perf. cours depuis le 01/01: +10%Rendement du dividende: 1,7%