La semaine dernière, les actionnaires du plus grand et plus ancien promoteur immobilier de notre pays, actif en Belgique, au Luxembourg et en Pologne, ont été surpris défavorablement par un avertissement sur bénéfice. La particularité des promoteurs immobiliers est que leurs bénéfices découlent de la réalisation de la vente de projets. En conséquence, les bénéfices fluctuent beaucoup au fil des ans. La vente importante, avec son partenaire Breevast (60% Breevast; 40% Immobel), de la participation dans RAC 1 NV à Hannover Leasing (projet Belair, redéploiement de l'ancien centre administratif au coeur de Bruxelles) était prévue pour fin 2013 mais a été fina...