Le groupe IBM s'est offert une bouffée d'oxygène l'an dernier en renonçant à l'objectif d'un bénéfice de 20 USD par action pour l'exercice en cours. Simultanément, la direction a défini un éventail d'activités stratégiques qui doivent permettre au groupe de renouer avec la croissance des bénéfices à terme. Outre le " cloud computing ", celui-ci comprenait les services mobiles, les médias sociaux, la sécurité sur Internet et l'analyse avancée de données. Ensemble, ces activités représentent environ un quart du chiffre d'affaires (CA) du groupe. Les ventes ont reculé de 6% l'an dernier et les prévisions moyennes des analystes pour l'exercice en cours font état d'une nouvelle baisse ...