Si les résultats trimestriels d'IBM semblaient assez honorables à première vue, c'est finalement le pessimisme qui a pris le dessus parmi les investisseurs. Le conglomérat technologique américain a cédé plusieurs activités ces dernières années, notamment celles qui, même si elle généraient beaucoup de chiffre d'affaires, étaient moins rentables. C'est la raison pour laquelle le chiffre d'affaires total est en recul depuis 17trimestres successifs. Pourtant il s'en est fallu de peu pour que IBM brise cette spirale négative au troisième trimestre écoulé: le chiffre d'affaires enregistre en effet un recul de 0,3% sur une base annuelle, à 19,23milliards de dollars (USD). C'est environ 200millions USD au...