L'an dernier, après 22 trimestres marqués par une décroissance de son chiffre d'affaires (CA), le géant de la technologie a fait état d'une amélioration durant trois trimestres consécutifs. Ce sursaut n'a été qu'éphémère. Pendant la période de juillet à septembre (troisième trimestre de son exercice fiscal), le CA du groupe a baissé de 2% en glissement annuel, à 18,76 milliards de dollars; c'est plus de 300 millions de dollars sous le consensus. IBM impute ce mauvais résultat au recul du dollar. Mais hors fluctuations de change, le CA est comparable à celui de l'an dernier, au terme du même trimestre. Après trois trimestres, IBM affiche cependant un CA de 57,8 milliards de dollars: c'est 2% de plus qu'un an plus tôt. Le bénéfice net a perdu 1%, à 2,7 m...