Au premier trimestre, la production du groupe est retombée à 185.000 onces troy, soit 20% de moins qu'un an plus tôt, mais aussi, le niveau le plus faible qu'il ait enregistré. La baisse de la production à Essakane (-17%) était attendue: dans la mine burkinabé, qui s'adjuge à peu près la moitié de la production du groupe, des couches de minerai moins riches en or sont pour l'heure exploitées. A Rosebel (Surinam), la production a légèrement progressé (part de 37% dans la production consolidée). A Westwood (Canada), en revanche, la reprise de l'activité sismique a fait chuter la production de 40.000 à 12.000 onces. Le coût de production y a augmenté d'un tiers, à 1.192 dollars l'once.
...