Au vu des performances de ses concurrents, le début d'année décevant d'IAMGOLD n'est imputable qu'en partie à la crise du coronavirus. Les trois mines du groupe ont produit 170.000 onces troy d'or entre janvier et mars - un nouveau plancher - à un coût moyen de 1.230 dollars, contre 185.000 onces troy produites à 1.086 dollars l'année dernière. La tendance haussière défavorable des coûts se poursuit donc. IAMGOLD n'a vendu que 159.000 onces troy d'or, mais grâce à la hausse du cours du métal jaune, le chiffre d'affaires a augmenté de 9% en un an, à 274,5 millions de dollars.
...

Au vu des performances de ses concurrents, le début d'année décevant d'IAMGOLD n'est imputable qu'en partie à la crise du coronavirus. Les trois mines du groupe ont produit 170.000 onces troy d'or entre janvier et mars - un nouveau plancher - à un coût moyen de 1.230 dollars, contre 185.000 onces troy produites à 1.086 dollars l'année dernière. La tendance haussière défavorable des coûts se poursuit donc. IAMGOLD n'a vendu que 159.000 onces troy d'or, mais grâce à la hausse du cours du métal jaune, le chiffre d'affaires a augmenté de 9% en un an, à 274,5 millions de dollars.Essakane (84.000 onces troy), au Burkina Faso, présente la structure de coûts la plus basse (1.054 dollars); la capacité de l'usine y sera accrue de 10% d'ici décembre. A Rosebel, au Surinam, des minerais moins riches sont temporairement traités à partir des stocks, de sorte que le coût de production est monté à 1.248 dollars. A Westwood (29.000 onces troy), le réexamen du plan d'exploitation minière est toujours en cours. La mine canadienne a été en en maintenance du 26 mars au 15 avril, mais a, depuis, redémarré.IAMGOLD abaisse les prévisions de production pour 2020 de 700.00-760.000 à 685.000-740.000 onces troy (-2% en moyenne), avec une réduction à Essakane et Westwood mais une légère hausse à Rosebel. Les prévisions pour 2021 (760.000 à 840.000 onces troy produites) sont maintenues. Les projections de coûts passent de 1.100-1.150 à 1.195-1.245 dollars, bien plus que l'année dernière (1.124 USD), mais, surtout, 20% de plus que la moyenne du secteur. IAMGOLD a enregistré un bénéfice opérationnel (Ebitda) de 37,1 millions de dollars, mais la perte nette atteint 34,4 millions de dollars, soit 0,07 dollar par action. En raison de la hausse du cours de l'or, les paiements de royalties ont augmenté, tandis que la couverture des frais énergétiques est onéreuse. La direction a revu les prévisions d'investissements de 370 à 345 millions de dollars pour 2020 et 250 millions en 2021 (275 millions en 2019). Les amortissements ont été revus à la baisse à 250-260 millions de dollars (-10 millions de dollars). IAMGOLD anticipe un impôt de 30-45 millions de dollars. Le groupe disposait de 802 millions de dollars en espèces au terme du 1er trimestre, outre une facilité de crédit de 500 millions de dollars; sa dette à long terme (échéance: avril 2025) atteint 400 millions de dollars.La moins bonne nouvelle est qu'à l'exception du 4e trimestre de 2019, grâce à un acompte de 170 millions de dollars sur un contrat de couverture prévoyant la livraison de 150.000 onces troy d'or en 2022, le cash-flow disponible est négatif depuis 2018 (-23,8 millions de dollars pour le 1er trimestre). Les projets avec Coté Gold (Québec) et Boto Gold (Sénégal), prêts à être mis en production, seront précisés cet été, avec trois options: gestion propre (un scénario peu réaliste pour les deux projets), avec un partenaire ou vente (pas la plus logique, car IAMGOLD n'a pas besoin d'argent). La structure des coûts demeure préoccupante: même avec une once d'or à plus de 1.600 dollars, aucun bénéfice ne peut être réalisé. Le groupe a des circonstances atténuantes, mais la révision à la hausse des coûts est toujours plus marquée que pour d'autres groupes miniers au profil similaire. En l'absence d'amélioration opérationnelle cette année, IAMGOLD compte principalement sur la hausse du cours de l'or pour pouvoir satisfaire ses actionnaires. La valorisation est (très) bon marché, à 0,8 fois sa valeur comptable. Le conseil reste donc positif.Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 3,75 dollarsTicker: IAG USCode ISIN: CA4509131088Marché: New York Stock ExchangeCapit. boursière: 1,8 milliard USDC/B 2019: 93C/B attendu 2020: 20Perf. cours sur 12 mois: +47%Perf. cours depuis le 01/01: +1%Rendement du dividende: -