Le groupe technologique américain Hewlett-Packard (HP) continue d'en faire voir de toutes les couleurs aux investisseurs. A l'étape finale de la restructuration, en novembre, la société sera scindée en deux. Cette opération doit créer deux entités plus flexibles qui puissent réagir plus rapidement aux conditions de marché changeantes. Les frais qui accompagnent la scission seront cependant bien plus élevés que prévu. La direction table sur environ 2 milliards USD répartis sur deux exercices. Concrètement, les divisions Personal Systems (PC et portables pour consommateurs) seront réunies en HP Inc. La deuxième branche sera HP Enterprise, qui regroupera toutes les activi...