En 2011, l'Allemand Leo Apotheker, ancien directeur de Hewlett-Packard, avait été taxé d'hérétique lorsqu'il avait évoqué une scission de l'entreprise. Trois ans plus tard, la donne semble différente et la scission est subitement devenue une bonne idée. Le groupe technologique américain va se diviser en deux entités, l'une se concentrant sur le marché des entreprises, l'autre sur celui des consommateurs. Les activités liées au hardware pour les entreprises (serveurs, systèmes de stockage et de réseaux), aux logiciels et aux services connexes seront hébergées dans Hewlett-Packard Enterprise. Les divisions opérationnelles qui assurent la production et la vente de PC et d...