Derrière AngloGold Ashanti et Sibanye Gold, Harmony est le troisième producteur aurifère d'Afrique du Sud. Après un repli de la production de 10%, à 1,14 million d'onces troy en 2013, Harmony est tout juste parvenu à se maintenir dans le top 10 des sociétés minières internationales. Harmony gère plusieurs mines souterraines et à ciel ouvert dans son pays domestique. En outre, la société gère encore une joint-venture à 50-50 avec le groupe australien Newcrest Mining. Cette joint-venture comprend plusieurs actifs en Papouasie-Nouvelle-Guinée, comme le projet d'argent et d'or Hidden Valley, et le projet non encore développé de Wafi-Golpu (cuivre et or). Ces derniers trimestres, la société a été conf...

Derrière AngloGold Ashanti et Sibanye Gold, Harmony est le troisième producteur aurifère d'Afrique du Sud. Après un repli de la production de 10%, à 1,14 million d'onces troy en 2013, Harmony est tout juste parvenu à se maintenir dans le top 10 des sociétés minières internationales. Harmony gère plusieurs mines souterraines et à ciel ouvert dans son pays domestique. En outre, la société gère encore une joint-venture à 50-50 avec le groupe australien Newcrest Mining. Cette joint-venture comprend plusieurs actifs en Papouasie-Nouvelle-Guinée, comme le projet d'argent et d'or Hidden Valley, et le projet non encore développé de Wafi-Golpu (cuivre et or). Ces derniers trimestres, la société a été confrontée à plusieurs contretemps. L'an dernier, elle a été affectée par des tensions dans le secteur minier, qui a empêché Kusasalethu, l'une des principales mines du groupe, de produire pendant plusieurs semaines. Heureusement, le secteur aurifère a été épargné par les tensions sociales récentes. Ce qui n'empêche pas le climat social en Afrique du Sud de demeurer un sujet délicat, dont les investisseurs doivent très certainement tenir compte. En outre, Harmony a lui-même connu plusieurs déconvenues. En début d'année notamment, une inondation dans plusieurs puits de la mine Joel. Au niveau de Doornkop, un incendie a fait neuf victimes. En conséquence, la mine a dû fermer plusieurs semaines. Au 3e trimestre de l'exercice tronqué 2013-2014, la tendance baissière du chiffre d'affaires (CA) s'est poursuivie. En conséquence des contretemps opérationnels précités, la production a reculé sur base trimestrielle de 12%, à 269.000 onces troy d'or. Par rapport au même trimestre un an plus tôt, on note cependant un progrès de 8,9%. Après trois trimestres de l'exercice, le compteur de production est à 885.000 onces troy. Grâce à l'affaiblissement du rand sud-africain (ZAR) par rapport à l'USD, le prix de l'or perçu en devise locale a progressé de 8%, à 451.000 ZAR le kilo. En USD, on note une augmentation de 1%, à 1294 USD. Harmony est historiquement aux prises avec une base de coûts élevée, propre à la production en Afrique du Sud, intensive en travail. Compte tenu du faible coût de l'or, le groupe a également dû fournir des efforts supplémentaires à cet égard. Notamment sous la forme d'un accroissement de la productivité, de la baisse des investissements de capitaux et en exploration, et de grades plus élevés. Le rendement de l'or (yield) en gramme par tonne de minerai a progressé pour le 3e trimestre consécutif de 4,85 à 5,1. Grâce à cet élément ainsi qu'aux autres mesures de réductions de coûts, le coût de production total moyen a baissé à 1234 USD l'once troy depuis le début de l'exercice, ce qui représente une amélioration de 18% par rapport à la même période un an plus tôt. En ZAR, le repli de coûts s'est limité à 2%. Les investisseurs ont peu de raisons de se réjouir. L'action a atteint un plancher de 2,36 USD, en décembre de l'an dernier, son plus faible niveau depuis 1997. Harmony a rebondi ces derniers mois, mais son cours demeure très faible dans une perspective historique. A la fin du 1er trimestre, Harmony avait une dette nette de 79 millions USD.ConclusionCes derniers trimestres, plusieurs signaux encourageants ont été émis. La société flirte cependant toujours avec son break-even et se passerait bien d'un repli du cours de l'or. A moins de 0,5 fois la valeur comptable, le risque de repli est très faible. Limitez la position.Conseil: digne d'achatRisque: élevéRating: 1C