À la fin de l'an dernier, le cours du troisième producteur aurifère sud-africain avait reflué à son niveau le plus bas. Depuis début 2016, son titre a pu rebondir de près de 300% ! Harmony surperforme ainsi largement le cours de l'or (+15%) et l'indice NYSE Arca Gold Bugs (+60%). Cela dit, Harmony n'affiche encore que le niveau de cours d'il y a deux ans, ce qui illustre bien l'ampleur du repli. Au 4etrimestre, 94% de la production provenait de son marché domestique, l'Afrique du Sud. Les 6% restants provenaient de Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNG). Cette ventilation du chiffre d'affaires (CA) explique la sensibilité d'Harmony aux fluctuations du rand sud-africain (ZAR), la devise d...