Les informations concernant le troisième producteur d'or d'Afrique du Sud n'avaient rien d'enthousiasmant ces dernières semaines. Les derniers résultats trimestriels ont déçu, et vu les problèmes opérationnels dans la plus grande mine du groupe, aucune amélioration n'est attendue sur ce plan. Les bons résultats des travaux d'exploration en Papouasie-Nouvelle-Guinée constituent certes une lueur d'espoir, mais leur contribution restera limitée à court terme. Harmony a essuyé une perte de 496 millions de rands sud-africains (ZAR) ou 44 millions USD au 2e trimestre de l'exercice fiscal 2014-2015. Le groupe minier avait déjà plongé dans le rouge à hauteur de 266 millions ZAR au trimestre précé...

Les informations concernant le troisième producteur d'or d'Afrique du Sud n'avaient rien d'enthousiasmant ces dernières semaines. Les derniers résultats trimestriels ont déçu, et vu les problèmes opérationnels dans la plus grande mine du groupe, aucune amélioration n'est attendue sur ce plan. Les bons résultats des travaux d'exploration en Papouasie-Nouvelle-Guinée constituent certes une lueur d'espoir, mais leur contribution restera limitée à court terme. Harmony a essuyé une perte de 496 millions de rands sud-africains (ZAR) ou 44 millions USD au 2e trimestre de l'exercice fiscal 2014-2015. Le groupe minier avait déjà plongé dans le rouge à hauteur de 266 millions ZAR au trimestre précédent. La production a reculé de 1% sur base trimestrielle, à près de 272.000 onces, alors qu'on en espérait 300.000. Au cours du trimestre en cours, le prix moyen de l'or a baissé de 2% en ZAR et de 6% en USD. Les ventes d'or ont également diminué de 12%, et le chiffre d'affaires (CA) du groupe s'est par conséquent contracté de 18,7%, à 327 millions USD. Le coût de production total a augmenté de 1,4%, à 1262 USD. En ZAR, la hausse atteint même 5%, et Harmony a donc fonctionné à perte. Le coupable a pour nom Kusasalethu, la plus grande mine sud-africaine du groupe, dont on attendait 50.000 onces d'or l'an dernier. Finalement, la production a échoué à la moitié. Elle a été interrompue pendant deux semaines en décembre après que le groupe eut décidé de s'attaquer au problème des mineurs illégaux. Kusasalethu est déficitaire depuis deux ans, mais devrait à nouveau enregistrer des cash-flows positifs d'ici à juin après une profonde restructuration. Fin février, le destin a à nouveau frappé lorsqu'un incendie s'est déclaré dans la mine, occasionnant de nombreux dégâts. Il est par conséquent probable que l'objectif de production pour l'exercice en cours ne soit pas atteint. Harmony visait une production de 1,1 à 1,2 million d'onces troy pour un coût de production total moyen de 1150 à 1250 USD. Après une baisse du cours de 26% l'an dernier, 2014 avait bien commencé dans le sillage d'un rebond du cours de l'or. Le repli qui a suivi, associé aux mauvaises nouvelles concernant Kusasalethu, a renvoyé l'action à son plancher historique le 2 novembre de l'an dernier. Du côté du projet d'or et de cuivre de Golpu en Papouasie-Nouvelle-Guinée, les résultats d'exploration sont prometteurs. Harmony et Newcrest, son partenaire dans la joint-venture, détiennent 50% du projet. Une part devra encore être cédée à l'Etat par la suite. L'étude de faisabilité doit être terminée à la fin de cette année. La production débutera au plus tôt en 2020. Outre 20 millions d'onces de réserves d'or, la mine dispose de 9,4 millions de tonnes de réserves de cuivre. Harmony affichait une position nette d'endettement de 1,75 milliard ZAR ou 151 millions USD à la fin du dernier trimestre. Le développement de Golpu coûtera très cher. Harmony entend le financer en partie par les cash-flows courants. La souscription de nouvelles dettes ou la vente anticipée d'une partie de la production de cuivre sont également envisagées.ConclusionLa valorisation historiquement faible de Harmony (0,3 fois la valeur comptable) est imputable à une conjonction de plusieurs facteurs. La situation opérationnelle n'est pas favorable et les perspectives sont plus qu'incertaines. A court ou moyen terme, seule une hausse du cours de l'or pourrait améliorer la situation.Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1C