Greenyard toujours en quête de croissance

03/07/18 à 16:04 - Mise à jour à 16:34

L'action s'échange 44% sous son sommet d'août 2017 (22,15 euros). L'ajustement du bénéfice et du chiffre d'affaires prévisionnels par la direction du groupe en mai lui a coûté cher. C'est l'une des actions du Bel 20 qui se sont le moins bien comportées au premier semestre écoulé.

Après un excellent exercice 2017, durant lequel le titre a gagné 36%, les actionnaires du géant du secteur des fruits et légumes ont connu un premier semestre catastrophique. Pourtant, le cours s'était redressé au début de cette année, lorsque le marché a appris que les négociations portant sur l'acquisition par Greenyard du groupe américain Dole avaient échoué. Si la nouvelle a soulagé les actionnaires, c'est parce que, certes sensé d'un point de vue stratégique, ce rachat, très coûteux, aurait nécessité une augmentation de capital importante.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »