Cette fois, les résultats annuels du géant des fruits et légumes n'avaient réservé aucune mauvaise surprise. Mais ils ne contenaient pas non plus l'information la plus attendue: celle sur l'arrivée d'un ou plusieurs investisseurs solides, indispensable vu l'endettement du groupe. Cette situation est le résultat d'un exercice 2018-2019 (clôture: le 31/3) catastrophique, qui a vu le taux d'endettement bondir de 2,8 à 7,1.
...