Initialement, le producteur d'or Gold Fields pronostiquait un recul de la production pour 2016, en raison des baisses attendues de la production en Australie, au Ghana et au Pérou. Mais six mois plus tard, les performances supérieures aux attentes de la mine sud-africaine de South Deep lui permettent de relever ses objectifs. Au total, les huit mines du groupe ont produit près de 2,16millions d'onces d'or l'an dernier. Le chiffre de cette année ne devrait pas être nettement inférieur, avec une fourchette de prévisions de 2,1 à 2,15millions d'onces. South Deep, désormais la seule mine sud-africaine du groupe, reste le joyau de la couronne avec des réserves probables de quelque 40millions d'onces. En raison ...