Depuis son rachat, il y a 12 ans, à Barrick Gold, Gold Fields a injecté des milliards de dollars dans la mine South Deep. Mais l'extraction a toujours posé d'immenses difficultés techniques et opérationnelles: il faut creuser jusqu'à 2,4 à 3 kilomètres pour trouver le minerai. South Deep a extrait l'an passé 281.000 onces troy, soit 13 % de la production de Gold Fields. La direction avait annoncé en février une production de 321.000 onces troy pour 2018: deux mois plus tard, les pronostics étaient ramenés à 244.000 onces. Le plan de restructuration adopté en août (le site perdait 100 millions de rands (ZAR) par mois) a engendré le licenciement de quelque 1.100 salariés et 400 contractuels. Après plusieurs tentatives de nég...