Le producteur diversifié de matières premières a relevé son dividende de 6% tout en annonçant un programme de rachat d'actions propres pour un montant de 1 milliard USD. La nouvelle structure de l'actionnariat n'y est peut-être pas étrangère, car la direction de Glencore détient environ un quart des actions depuis l'introduction en Bourse de 2011. Elle tire donc directement profit d'une hausse de la rémunération des actionnaires. Cette année, l'action Glencore a gagné 17%, contre un statu quo pour Rio Tinto et un modeste gain de quelques pour cent pour BHP Billiton. Malgré l'évolution négative des cours de la plupart des matières premières, le bénéfice sous-jacent a progressé de 8% durant le 1er sem...