Depuis nombre d'années, la société d'investissement affiche de très bons résultats. Ces quatre dernières années, le bénéfice par action du holding a oscillé entre 4 et 5 euros, ce qui représente un rendement de 8 à 10%. Gimv verse environ la moitié du bénéfice aux actionnaires sous la forme de dividende et réinvestit l'autre moitié dans le portefeuille - laquelle revient tôt ou tard aux actionnaires également, puisque, certes après quelques fluctuations, la valeur du portefeuille s'apprécie. La direction a affirmé maintenir cette politique de distribution. Aussi longtemps que la conjoncture économique demeurera favorable, un investissement dans ce holding devrait procurer un rendement similaire à celui de ces dernières années.
...

Depuis nombre d'années, la société d'investissement affiche de très bons résultats. Ces quatre dernières années, le bénéfice par action du holding a oscillé entre 4 et 5 euros, ce qui représente un rendement de 8 à 10%. Gimv verse environ la moitié du bénéfice aux actionnaires sous la forme de dividende et réinvestit l'autre moitié dans le portefeuille - laquelle revient tôt ou tard aux actionnaires également, puisque, certes après quelques fluctuations, la valeur du portefeuille s'apprécie. La direction a affirmé maintenir cette politique de distribution. Aussi longtemps que la conjoncture économique demeurera favorable, un investissement dans ce holding devrait procurer un rendement similaire à celui de ces dernières années.Gimv est pour l'investisseur particulier l'une des rares possibilités d'investir en Bourse dans du capital-risque. Le cours du holding reflète la valeur du portefeuille; contrairement aux autres fonds d'investissement, il n'est guère question de décote.Pour l'exercice 2018-2019 (clos le 31 mars), Gimv a publié un bénéfice de 112 millions d'euros, soit 4,41 euros par action. Le rendement de son portefeuille s'est élevé à 16,2%; les plus-values réalisées sur les ventes de participations ont apporté deux tiers du bénéfice. Au cours de l'exercice, Gimv a vendu pour 133,8 millions d'euros de participations à un prix supérieur de 48% à la valeur comptable et 2,5 fois plus élevé que la valeur d'acquisition. Le tiers restant du bénéfice provient de plus-values non réalisées et d'une appréciation de la valeur du portefeuille, laquelle résulte de l'amélioration des performances des entreprises détenues. Le chiffre d'affaires et les cash-flows opérationnels des entreprises en portefeuille ont augmenté de 10 et 14% respectivement, une croissance qui est également imputable à la vingtaine d'acquisitions opérées par les entreprises mêmes. Si le taux d'endettement de ces dernières a par conséquent augmenté, c'est cependant sans prendre des proportions excessives. Malgré l'appréciation de sa valeur, le portefeuille de Gimv demeure convenablement valorisé, à 7,7 fois les cash-flows opérationnels. Ainsi Gimv peut-il réaliser des plus-values à la vente. Par ailleurs, en ce qu'elles sont relativement jeunes (en moyenne, moins de quatre ans), les participations recèlent un beau potentiel de croissance. Au cours de l'exercice clos fin mars, le holding a investi 189 millions d'euros dans son portefeuille. Duquel la valeur totale a atteint un montant record de plus d'un milliard d'euros. Pour ses nouveaux investissements, Gimv continue à rechercher un rendement minimal de 15%, en vue d'offrir à ses actionnaires un rendement de près de 10% - après déduction des frais de gestion et compte tenu d'une position de trésorerie de 276 millions d'euros qui ne génère aucun rendement! Gimv renonce à des investissements offrant un maigre rendement, dont se contente pour sa part parfois la concurrence. Le holding évite en outre les prix les plus élevés en se concentrant sur le marché des petites et moyennes entreprises et en réalisant des acquisitions par le biais des entreprises détenues en portefeuille. Gimv est l'une des rares possibilités d'investir en Bourse dans du capital-risque. Ce fonds d'investissement peut se targuer d'offrir aux actionnaires, indépendamment du cycle conjoncturel, un rendement annuel de 8 à 10%, dont près de la moitié est distribué sous la forme de dividendes. Son portefeuille est valorisé très raisonnablement. Le conseil reste "à conserver". Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2BCours: 53,2 eurosTicker: GIMB BBCode ISIN: BE0003699130Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 1,3 milliard EURC/B 2018: 10C/B attendu 2019: 11Perf. cours sur 12 mois: +4%Perf. cours depuis le 01/01: +15%Rendement du dividende: 4,7%