Alors qu'elle vise un rendement de portefeuille de 15% en base annuelle, la société d'investissement affiche un rendement de 14,9% sur la première moitié de l'exercice (du 1er avril au 31 octobre). Cela n'a naturellement rien d'infamant, au regard de la conjoncture très incertaine. Saluons d'ailleurs la régularité dont a fait preuve Gimv ces dernières années: depuis 2018, elle n'a pas manqué ses objectifs annuels.
...

Alors qu'elle vise un rendement de portefeuille de 15% en base annuelle, la société d'investissement affiche un rendement de 14,9% sur la première moitié de l'exercice (du 1er avril au 31 octobre). Cela n'a naturellement rien d'infamant, au regard de la conjoncture très incertaine. Saluons d'ailleurs la régularité dont a fait preuve Gimv ces dernières années: depuis 2018, elle n'a pas manqué ses objectifs annuels. Après déduction des frais de gestion et compte tenu d'une position de trésorerie qui ne rapporte rien, ce rendement de 14,9% se traduit par un bénéfice net de 51,4 millions d'euros, ou 2,02 euros par action. Celle-ci se négociant autour de 55 euros, les investisseurs jouissent à présent d'un rendement annuel de 7,3%. Il a certes déjà été plus élevé. Sa relative faiblesse actuelle tient au fait que le cours de l'action dépasse de 7% sa valeur intrinsèque (estimée à 51,4 euros, à fin septembre). Si les investisseurs paient une prime, pour acquérir Gimv, c'est la conséquence logique des résultats attrayants et constants que la société a publiés ces dernières années. Gimv offre cela dit à l'investisseur particulier - fait rare - d'investir dans du capital-risque et dans des entreprises de croissance qui préfèrent aujourd'hui lever des fonds auprès d'investisseurs en capital-risque à entrer en Bourse. Le rendement du portefeuille de Gimv dépend entièrement des résultats des participations. Et ceux-ci ont bien résisté à l'affaiblissement de la conjoncture dans l'industrie, dont les principales victimes sont les producteurs de biens d'investissement et l'industrie automobile. Par rapport à l'an dernier, le chiffre d'affaires (CA) et le cash-flow opérationnel (Ebitda) des entreprises détenues ont progressé de 10% et de 14% respectivement. Ces moyennes cachent cependant d'importants écarts qui ont contraint Gimv à acter des dépréciations sur plusieurs entreprises actives dans les secteurs évoqués. La valorisation du portefeuille n'en a pas moins progressé de 14,1 millions d'euros, Gimv appliquant un ratio très conservateur de 7,7 fois l'Ebitda. Une telle valorisation laisse la possibilité d'engranger de belles plus-values sur la vente des participations - c'est la principale raison d'être d'une société comme Gimv. Composé à trois quarts d'investissements réalisés à partir de 2016, son portefeuille n'a d'ailleurs pas fini de créer de la valeur. Les plus-values réalisées ont été la principale source de bénéfices durant le 1er semestre de l'exercice courant. Si l'on ajoute aux 47,6 millions d'euros ainsi perçus les dividendes et les réévaluations du portefeuille, le bénéfice a atteint 80,4 millions, portant le rendement du portefeuille à 14,9%. Les participations cédées l'ont été à 1,9 fois leur valeur d'acquisition et moyennant une prime de 61% par rapport à la valeur comptable, pour un produit de 118,1 millions d'euros. En vue de préserver le rendement de son portefeuille, Gimv y a investi 104,3 millions d'euros au 1er semestre et, vu l'abondance de sa trésorerie (426 millions d'euros), la société devrait maintenir ce rythme. Gimv a levé 250 millions d'euros par le biais d'un emprunt obligataire, en juin dernier. L'on pourrait presque qualifier de métronomique le rendement du portefeuille de Gimv. Mais notamment parce que le titre s'échange moyennant une prime de 7% sur la valeur intrinsèque, le rendement pour l'investisseur est retombé autour de 7%. De 2,5 euros par action, le dividende offre un rendement toujours généreux de 4,5%. Le conseil est inchangé. Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2BCours: 55,3 eurosTicker: GIMB BBCode ISIN: BE0003699130Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 1,4 milliard EURC/B 2018: 10C/B attendu 2019: 12Perf. cours sur 12 mois: +15%Perf. cours depuis le 01/01: +19%Rendement du dividende: 4,5%