En 2017, l'action General Electric (GE) fut la moins performante du Dow Jones. Elle s'est effondrée de près de 40% alors que l'indice battait record sur record (71). Sur 125 ans, ce fut la première contre-performance du titre par rapport à l'indice. Et ce n'est pas cette année que l'action du conglomérat industriel fondé par Thomas Edison regagnera toute la valeur qu'elle a perdue. Si le titre n'est pas le maillon faible cette année, il est tout de même l'avant-dernier de l'indice. Qu'elle est loin, l'époque glorieuse (1981-2001) du groupe, lorsqu'il était emmené par Jack Welch, un CEO aussi rigide que brillant!
...