En 2017, l'action de General Electric (GE) fut sans conteste la moins performante de l'indice Dow Jones. Elle s'est tassée de près de 40% alors que l'indice a multiplié les records (71). De l'histoire vieille de 125 ans du groupe, ce fut la première contre-performance du titre par rapport à l'indice. Le conglomérat industriel fondé par Thomas Edison a connu la gloire entre 1981 et 2001 sous la brillante direction de Jack Welch. Fort de son principe " acheter ou tuer la concurrence ", le groupe a construit un empire dont la capitalisation boursière s'est hissée de 15 à 400 milliards de dollars en 20 ans. Il n'en reste que 150 milliards, alors que Wall Street évolue à la hausse depuis neuf ans. Ces dix et cinq dernières années, l'action a sous-perf...