GBL n'a pas encore réussi à réduire la décote dont son titre fait l'objet. A la fin de l'exercice 2021, l'action s'échangeait à 85 euros, soit 40% encore sous sa valeur liquidative (143,9 euros). Cette décote contraste fortement avec celle d'autres sociétés d'investissement - voire avec leur prime. Si la situation perdure, c'est entre autres parce que le portefeuille, essentiellement composé d'entreprises cotées telles que SGS, Pernod-Ricard ou Adidas, est facile à répliquer.
...

GBL n'a pas encore réussi à réduire la décote dont son titre fait l'objet. A la fin de l'exercice 2021, l'action s'échangeait à 85 euros, soit 40% encore sous sa valeur liquidative (143,9 euros). Cette décote contraste fortement avec celle d'autres sociétés d'investissement - voire avec leur prime. Si la situation perdure, c'est entre autres parce que le portefeuille, essentiellement composé d'entreprises cotées telles que SGS, Pernod-Ricard ou Adidas, est facile à répliquer.Pour néanmoins offrir à l'investisseur une proposition unique, GBL se tourne de plus en plus vers le capital-risque et les investissements alternatifs, actifs non cotés qui représentent désormais plus de 25% de son portefeuille. Le holding a annoncé en début de semaine qu'il mettait sur la table 1 milliard d'euros pour acquérir une participation majoritaire dans le spécialiste européen de l'imagerie médicale Affidea. D'ici à 2040, la proportion des participations non cotées devrait atteindre 40% du portefeuille, grâce notamment aux perspectives de rendements plus élevés: GBL estime que les sociétés cotées procureront ces prochaines années un rendement de 5% à 10%, contre 15-20% dans le cas du capital-risque. Le portefeuille d'investissements alternatifs, versé dans la filiale Sienna Investment Managers, devrait afficher un rendement de 15%. Le portefeuille ainsi remanié rapporterait donc plus de 10% l'an, contre 7% en moyenne entre 2012 et 2021. Avec ces chiffres, GBL entend également faire systématiquement mieux que l'Euro Stoxx 50, le principal indice boursier européen. En attendant que les investisseurs soient convaincus, le holding rachète ses actions; il investit ce faisant dans ses propres actifs, tout en bénéficiant d'une décote de plus de 30%. Il avait racheté l'an passé pour 407 millions d'euros de titres; le compteur est cette fois fixé à 131 millions d'euros, soit 1% environ des actions en circulation.Les résultats de 2021 sont corrects, sans plus. La valeur liquidative s'est appréciée de 10%, mais l'Euro Stoxx 50 a progressé de 19%. Le récent rachat d'actions a fait grimper de 13% la valeur liquidative par action. Les revenus des investissements, socle du dividende, ont augmenté de 8%, pour atteindre 474 millions d'euros. Ce qui autorise le holding à faire passer à 2,75 euros par action son dividende pour 2021 (+8%).Cela fait longtemps que les valeurs phares du portefeuille ne s'appellent plus Engie, TotalEnergies, Adidas ou Umicore: elles sont constituées d'acquisitions récentes, comme Webhelp, Canyon ou Voodoo, ainsi que des investissements alternatifs de Sienna Investment. Le spécialiste de l'externalisation des processus d'entreprise Webhelp, pour ne citer que lui, a enregistré l'an passé une envolée de 27% de son chiffre d'affaires. GBL estime que ces sociétés relativement petites lui permettront de créer davantage de valeur pour l'actionnaire et, partant, de creuser dans les années qui viennent sa modeste avance sur l'Euro Stoxx 50 - il a réalisé depuis 2012 un rendement annualisé de 10,8%, contre 9,1% pour l'indice d'actions européen.Le holding continue d'oeuvrer à la transformation de son portefeuille. En y accordant une part plus importante aux entreprises à la croissance rapide, il devrait obtenir des rendements supérieurs à ceux des marchés boursiers; la proportion actuelle ne suffit pas encore à faire la différence et à convaincre les investisseurs. D'où la décote de plus de 30% et l'appréciable 3% de rendement en dividende. Nous conseillons toujours d'acheter. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 93,8 eurosTicker: GBLBCode ISIN: BE0003797140Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 14,6 milliards EURC/B 2021: 25C/B attendu 2022: 28Perf. cours sur 12 mois: +3%Perf. cours depuis le 01/01: -5%Rendement du dividende: 3%