Nouveau venu dans le secteur des métaux précieux, l'américain Gatos Silver s'échange, depuis la fin octobre, à la fois à New York et à Toronto. Il combine selon nous trois atouts. Un, son actionnaire principal (43% environ) est Tom Kaplan. Doté d'un sens aigu du timing et des risques géopolitiques propres à l'exploitation minière, l'homme s'est forgé un impressionnant palmarès dans le domaine des métaux précieux et des matières premières. Il est également le principal actionnaire de Novagold, qui détient 50% de Donlin Gold, le plus grand projet d'exploration aurifère non encore développé. Kaplan a ceci de particulier qu'il limite strictement le nombre de ses investissements, au profit desquels il s'engage en revanche pleinement. Convaincu d'avoir, ave...

Nouveau venu dans le secteur des métaux précieux, l'américain Gatos Silver s'échange, depuis la fin octobre, à la fois à New York et à Toronto. Il combine selon nous trois atouts. Un, son actionnaire principal (43% environ) est Tom Kaplan. Doté d'un sens aigu du timing et des risques géopolitiques propres à l'exploitation minière, l'homme s'est forgé un impressionnant palmarès dans le domaine des métaux précieux et des matières premières. Il est également le principal actionnaire de Novagold, qui détient 50% de Donlin Gold, le plus grand projet d'exploration aurifère non encore développé. Kaplan a ceci de particulier qu'il limite strictement le nombre de ses investissements, au profit desquels il s'engage en revanche pleinement. Convaincu d'avoir, avec Gatos Silver, construit l'équivalent en argent de Novagold, il est résolu à tirer profit du marché haussier des métaux précieux. Sa gestion est en outre irréprochable.Deux: le moment de l'introduction en Bourse (IPO). Lorsqu'elles entrent en Bourse, les sociétés d'exploration n'en sont généralement qu'aux premiers stades du développement, et il faut de nombreuses années (et de nombreuses levées de fonds par la suite) avant que le projet soit mature. Gatos Silver, lui, est, dans le cadre d'une joint-venture conclue avec le japonais Dowa, propriétaire depuis 2014 du district de Los Gatos, un site de 103.087 hectares situé dans le nord du Mexique (LGJV; 51,5% pour Gatos, 48,5% pour Dowa). Quatorze zones présentant des minéralisations d'argent, de zinc, de plomb et d'or y ont été découvertes à ce jour. Les réserves de trois d'entre elles (Cerro Los Gatos, Esther, Amapola) ont d'ores et déjà fait l'objet d'estimations et la construction d'une mine et d'une usine de traitement polymétallique a été entamée dès 2016 par LGJV sur la base des seuls chiffres de Cerro Los Gatos. Les travaux ont coûté 316 millions de dollars. La mine, en activité depuis septembre 2019, ce qui est conforme au calendrier, sera pleinement opérationnelle sous peu. Mine et usine obtiennent des résultats au moins aussi bons que prévu pour tous les principaux paramètres. LGJV générera dès cette année d'importants flux de trésorerie disponibles. Cerro Los Gatos produira 12,2 millions d'onces troy d'équivalent argent par an en moyenne pendant 11 ans, pour un coût total de 11,77 dollars l'once. Gatos Silver utilisera d'ici au 30 juin une part importante du produit de l'IPO (156,1 millions de dollars net) pour porter sa participation dans LGJV à 70% (+18,5%). Le troisième atout est l'énorme potentiel de Los Gatos. Trois programmes d'exploration y ont été annoncés en décembre: le premier aura pour but de valoriser les ressources existantes (réserves non encore prouvées) à Cerro Los Gatos et de découvrir de nouvelles ressources dans la région; le deuxième consistera à explorer, pour la première fois depuis 2012, la zone d'Esther, qui pourrait se révéler aussi riche que Cerro Los Gatos; enfin, l'entreprise va forer à Santa Valeria, une zone très prometteuse située juste à l'extérieur du district, détenue à 100% par Gatos Silver. L'action est déjà intégrée dans plusieurs indices.Gatos Silver combine, ce qui est rare, un producteur concentré sur l'argent, des actifs qui pourraient produire pendant plusieurs décennies dans un pays favorable à l'activité minière, et un investisseur de premier plan. Elle pourrait donc tirer pleinement profit du marché haussier de l'argent qui s'annonce. Malgré ses débuts explosifs en Bourse, nous entamons son suivi par un conseil d'achat. Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1CCours: 13,46 dollarsTicker: GATO USCode ISIN: US3680361090Marché: New YorkCapit. boursière: 796,6 millions USDC/B 2020: -C/B attendu 2021: 11Perf. cours sur 12 mois: +92%Perf. cours depuis le 01/01: +3%Rendement du dividende: -