L'enrôlement d'une cohorte de 865 patients dans le cadre des études DARWIN 1 et DARWIN 2 - traitement du rhumatisme à l'aide de la molécule GLPG0634 - s'est achevé en novembre 2014. Il s'agit de deux études de phase IIb sur l'inhibiteur de JAK-1 pour lequel GLPG avait conclu un accord majeur avec AbbVie en 2012. L'an dernier, la décision de GlaxoSmithKline de mettre définitivement un terme au développement du GSK2586184 (autre inhibiteur de JAK-1) après avoir détecté certaines interactions négatives avec des réducteurs de cholestérol dans le cadre d'une étude de phase II pour le psoriasis a semé le trouble concernant le programme GLPG0634. GLPG a cependant confirmé ne pas avoir constaté d'effets secondaires com...

L'enrôlement d'une cohorte de 865 patients dans le cadre des études DARWIN 1 et DARWIN 2 - traitement du rhumatisme à l'aide de la molécule GLPG0634 - s'est achevé en novembre 2014. Il s'agit de deux études de phase IIb sur l'inhibiteur de JAK-1 pour lequel GLPG avait conclu un accord majeur avec AbbVie en 2012. L'an dernier, la décision de GlaxoSmithKline de mettre définitivement un terme au développement du GSK2586184 (autre inhibiteur de JAK-1) après avoir détecté certaines interactions négatives avec des réducteurs de cholestérol dans le cadre d'une étude de phase II pour le psoriasis a semé le trouble concernant le programme GLPG0634. GLPG a cependant confirmé ne pas avoir constaté d'effets secondaires comparables avec le GLPG0634 jusqu'à présent. Le deuxième élément qui a ébranlé la confiance dans le GLPG0634 en 2014 fut la décision d'AbbVie de lancer elle-même une étude de phase IIa pour l'ABT-494, son propre inhibiteur de JAK1. Les résultats sont attendus à la mi-2015. Les résultats - sur la base d'observations effectuées 12 semaines après le début du traitement - de l'essai DARWIN 1 (595 patients, traitement avec GLPG0634 et méthotrexate) suivront sans doute fin mars. Les résultats de l'essai DARWIN 2 (280 patients, uniquement traités au GLPG0634) après 12 semaines arriveront au 2e trimestre, et les résultats - cruciaux - sur 24 semaines, au 3e trimestre. C'est sur la base de ces derniers résultats qu'AbbVie décidera ou non de prendre GLPG0634 en licence, ce qui s'accompagnera d'un paiement d'étape de 200 millions USD pour GLPG. AbbVie ne prendra donc cette décision que lorsque les résultats des études inhérentes à l'ABT-494 seront connus. Les premiers résultats de DARWIN 1 devraient cependant déjà donner une indication importante, et nous attendons dès lors une forte réaction (positive ou négative) de l'action à leur annonce en mars. Au 2e trimestre, nous attendons les résultats de l'étude de phase II sur le GLPG0634 pour la maladie de Crohn. Ici aussi, AbbVie décidera d'une éventuelle licence, avec un paiement d'étape de 50 millions USD, au 2e semestre. Dans l'intervalle, GLPG a récupéré l'ensemble des droits qui avaient été conférés à Janssen Pharmaceutica pour le GLPG1205, un médicament axé sur une nouvelle cible (GPR84) pour le traitement des infections intestinales chroniques. GLPG poursuivra le développement du produit de manière autonome et a lancé une étude de phase IIa début janvier (premiers résultats attendus dans le courant du 1er semestre 2016). En décembre, on a également eu droit à une double annonce concernant la collaboration avec AbbVie pour le développement d'un médicament contre la mucoviscidose. GLPG et AbbVie ont développé une thérapie combinée potentiateur-correcteur comparable pour laquelle le vertex a réussi avec brio une étude de phase III en 2014. Une étude de phase I a été lancée avec le potentiateur GLPG1837, sélectionné précédemment, pour laquelle GLPG a reçu un paiement d'étape de 10 millions USD. En outre, GLPG a sélectionné un correcteur, le GLPG2222. Enfin, nous attendons bientôt le lancement d'une étude de phase I axée sur le GLPG1492, un antibiotique prometteur pour lutter contre les maladies contractées dans les hôpitaux (infections nosocomiales).ConclusionNous abaissons la note de l'action Galapagos, qui a gagné plus de 40% depuis le relèvement de notre note en octobre dernier. La décote excessive du titre a entretemps beaucoup diminué. L'évolution du cours sera conditionnée par les premiers résultats de l'étude GLPG0634 sur le rhumatisme en mars. Conseil: conserverRisque: élevéRating: 2C