Après la nouvelle (décevante), en mars, de l'interruption par GlaxoSmithKline (GSK) de son étude de phase II avec GSK2586184 sur les patients atteints de lupus, une maladie auto-immune, pour manque d'efficacité, on attendait avec impatience de connaître les premiers résultats de l'étude de phase IIa avec GSK2586184 sur les patients souffrant de psoriasis. Heureusement, ces résultats sont meilleurs : sur les patients ayant reçu la plus forte dose de l'inhibiteur JAK1, les résultats sont positifs chez une proportion significativement plus grande de patients que dans le groupe placebo. GSK doit à présent analyser plus en profondeur les résultats. Galapagos pourrait percevoir bientôt un paiement intermédiaire. On attend au...