Même si la chute de 7% du cours de l'action à l'annonce des résultats de SELECTION, l'étude de phase IIb/III consacrée au traitement de patients atteints de colite ulcéreuse sévère à l'aide du filgotinib, semble suggérer le contraire, Galapagos n'a pas manqué son premier rendez-vous de l'année avec ses investisseurs. Mais le marché avait placé la barre très haut.
...

Même si la chute de 7% du cours de l'action à l'annonce des résultats de SELECTION, l'étude de phase IIb/III consacrée au traitement de patients atteints de colite ulcéreuse sévère à l'aide du filgotinib, semble suggérer le contraire, Galapagos n'a pas manqué son premier rendez-vous de l'année avec ses investisseurs. Mais le marché avait placé la barre très haut.L'étude a recruté 1.348 patients atteints d'une forme modérée à sévère de la maladie, jusqu'ici non traités, ou traités sans résultat avec des médicaments biologiques. Elle s'est articulée en deux phases, avec à chaque fois l'administration de deux doses et un bras placebo. La déception s'explique par le fait que dans les études d'induction (1re phase), seule la dose la plus élevée a permis d'atteindre le critère d'évaluation primaire qu'était la rémission clinique. Parmi les patients qui n'avaient jamais été traités par des médicaments biologiques, 26,1% ont montré une rémission clinique, contre 15,3% dans le groupe placebo; chez ceux déjà traités (par deux médicaments biologiques, dans 51% des cas), les chiffres sont de 11,5% et 4,2% respectivement. La densité de population difficile à traiter et la différence de définition du critère d'évaluation principal compliquent la comparaison avec d'autres études. Durant la phase suivante, les doses de 100 mg (23,8%, contre 13,5% pour le placebo) et de 200 mg (37,2,%, 11,2%) ont toutes deux validé le critère d'évaluation primaire. L'innocuité du filgotinib, supérieure à celle des inhibiteurs des JAK concurrents, est de surcroît établie. L'analyse des données n'est pas achevée mais tout indique que la colite ulcéreuse est une deuxième indication pour le filgotinib.La décision des autorités américaines, européennes et japonaises au sujet du filgotinib dans l'indication rhumatismale devrait tomber dans les mois qui viennent. Même si la situation sanitaire a entraîné la suspension du recrutement dans les autres études sur le filgotinib, le traitement d'une nouvelle indication devrait être disponible sur le marché chaque année au cours des quatre prochaines années. Une étude de phase III sur la spondylarthrite (maladie de Bechterew) commencera en principe au 2e semestre et les résultats de trois études cliniques suivront après l'été également. L'on attend les résultats de deux études de phase II, l'une évaluant le GLPG1205 sur la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI), l'autre testant le GLPG1690 sur la sclérose en plaques. Le recrutement en vue des deux études de phase III qui seront consacrées au traitement de la FPI avec le GLPG1690 se poursuit, le prochain jalon étant le résultat, au 1er semestre de 2021, de l'analyse de futilité. Les résultats de l'étude de phase IIb évaluant l'action du GLPG1972 sur l'arthrose, programme risqué mais au potentiel élevé, devraient tomber cette année encore. Dans le programme Toledo, qui pourrait accoucher d'un nouveau standard d'efficacité dans les troubles immunitaires, les études de phase I sur le GLPG3312 et le GLPG3970 sont terminées; le premier n'est pas retenu mais le second devrait faire l'objet de plusieurs petites études de phase II au 2e semestre, les résultats de preuve de concept étant attendus pour le début de 2021.L'investisseur a sévèrement sanctionné les résultats, pourtant honorables, de l'étude de phase III sur la colite ulcéreuse. Les analystes attribuent à l'indication une valeur de 15 euros par action. L'attention devrait bientôt se tourner vers les approbations dans l'indication rhumatismale. Nous recommandons d'acheter le titre et conservons bien sûr notre position en portefeuille. Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1CCours: 188,10 eurosTicker: GLPG NLCode ISIN: BE0003818359Marché: Euronext AmsterdamCapit. boursière: 12,2 milliards EURC/B 2019: 72C/B attendu 2020: -Perf. cours sur 12 mois: +78%Perf. cours depuis le 01/01: -1%Rendement du dividende: -