Les actionnaires de Galapagos ont connu un premier semestre à deux visages. Les premiers mois furent très bons avec le démarrage de plusieurs nouveaux essais cliniques de phase II avec Filgotinib, des avancées dans le programme de recherche sur la mucoviscidose et des rapports d'analystes positifs. Le directeur Onno van de Stolpe maîtrise comme nul autre l'art de récolter des capitaux frais au bon moment. L'émission, à proximité du sommet de 89,75 euros, de 4,5 millions d'actions nouvelles à 90 dollars par action (produit net de 340 millions d'euros pour 9,3% d'actions supplémentaires) a cependant marqué ...