Après la série de déceptions suscitées par le pipeline clinique, nous attendions la mise à jour des résultats de cet été - les résultats des trois premières études sur la molécule GLPG3970 du programme Toledo, et ceux de l'étude Ib testant l'inhibiteur de la tyrosine-kinase 2 GLPG3667 contre le psoriasis. Toledo est le programme de recherche et développement des molécules inhibitrices des protéines kinases SIK, une nouvelle classe cible dans les maladies inflammatoires, aux résultats précliniques encourageants. Galapagos a mené en parallèle, avec des résultats mitigés, trois études avec l'inhibiteur de SIK2/3 GLPG3970: une étude de phase Ib l'évaluant sur des patients atteints d'une forme modérée ou sévère de psoriasis, et deux de phase II...

Après la série de déceptions suscitées par le pipeline clinique, nous attendions la mise à jour des résultats de cet été - les résultats des trois premières études sur la molécule GLPG3970 du programme Toledo, et ceux de l'étude Ib testant l'inhibiteur de la tyrosine-kinase 2 GLPG3667 contre le psoriasis. Toledo est le programme de recherche et développement des molécules inhibitrices des protéines kinases SIK, une nouvelle classe cible dans les maladies inflammatoires, aux résultats précliniques encourageants. Galapagos a mené en parallèle, avec des résultats mitigés, trois études avec l'inhibiteur de SIK2/3 GLPG3970: une étude de phase Ib l'évaluant sur des patients atteints d'une forme modérée ou sévère de psoriasis, et deux de phase IIa le testant contre la colite ulcéreuse (UC) et la polyarthrite rhumatoïde (PR). Une amélioration de 50% au moins du score PASI a été constatée après six semaines chez quatre des 13 patients atteints de psoriasis (aucune, dans le groupe placebo). Dans l'étude UC, malgré les progrès endoscopiques chez sept des 18 patients après six semaines (un, dans le groupe placebo), l'amélioration espérée du score Mayo Clinic n'a pas été atteinte. Dans l'étude PR enfin, aucune différence n'a été constatée après six semaines par rapport au placebo. Le GLPG3970 a été bien toléré et n'a posé aucun problème d'innocuité. L'analyse des données se poursuit mais comme les doses de GLPG3970 ne peuvent être augmentées, Galapagos est en quête de molécules plus puissantes. Le GLPG4399 et le GLPG4876, deux nouveaux inhibiteurs de SIK2/3 en cours de développement, présentent ce profil pharmacologique prometteur. L'objectif est d'entamer des études cliniques avec un d'eux au moins en 2022. La déception causée par le GLPG3970 a éclipsé les résultats de l'étude de phase Ib consacrée au traitement du psoriasis à l'aide de l'inhibiteur de TYK2 GLPG3667. Dans le plus élevé des deux dosages, quatre patients sur 10 ont obtenu une amélioration d'au moins 50% du score PASI après quatre semaines (un, dans le groupe placebo). L'étude de phase IIb débutera l'an prochain. Il s'agira d'abord de tester des doses plus élevées pour concurrencer le deucravacitinib de Bristol-Myers-Squibb, en cours d'homologation pour traiter le psoriasis, puis de passer à d'autres maladies inflammatoires encore. Dans la famille des inhibiteurs de JAK par voie orale, les inhibiteurs de TYK2 sont une solution de rechange potentielle, au profil d'innocuité plus intéressant. Nous attendons, pour commenter les "véritables" premiers chiffres de vente européens de Jyseleca, la mise à jour des 3e et 4e trimestres. Au 2e semestre devrait tomber l'approbation européenne et, peut-être, japonaise, pour l'indication UC. Le recrutement pour l'étude de phase III sur la maladie de Crohn, dont les résultats sont attendus pour fin 2022, devrait s'achever cette année. Reste à savoir si Gilead, le partenaire de Galapagos, demandera l'autorisation de commercialiser le Jyseleca pour les maladies intestinales aux Etats-Unis.Le marché a sévèrement sanctionné la mise à jour, certes mitigée, sur Toledo. Les informations sur l'inhibiteur de TYK2 sont encourageantes, même si le potentiel réel n'en sera pas identifié avant 2023. A 0,73 fois la trésorerie escomptée fin 2021 (4,6 milliards d'euros), le marché est très pessimiste; aucun redressement rapide n'est plus d'actualité, ce qui est une déception majeure. Nous abaissons notre recommandation à "conserver". Conseil: conserverRisque: élevéRating: 2CCours: 51,01 eurosTicker: GLPG ASCode ISIN: BE0003818359Marché: Euronext AmsterdamCapit. boursière: 3,34 milliards EURC/B 2020: -C/B attendu 2021: -Perf. cours sur 12 mois: -71,2%Perf. cours depuis le 01/01: -37%Rendement du dividende: -