Le titre Fugro a régulièrement plongé ces dernières années. Les résultats du groupe ont souvent déçu, parfois même fortement. Le cours s'inscrivait pourtant au-delà de 60 euros en 2011, et flirtait avec les 50 euros encore à la mi-2014, lors de l'éclatement de la crise dans le secteur pétrolier et des services pétroliers. Il s'est approché à plusieurs reprises des 10 euros ces dernières années, tout en tentant, depuis quelques mois, de repartir en direction des 14 euros. Les investisseurs espèrent qu'il a atteint son niveau plancher. Mais les chiffres les plus récents dont le marché dispose n'ont pas encore pu le confirmer. Le carnet de commandes n'a pas évolué dans le bon sens: il s'élevait fin septembre à 867 millions d'euros...