Les cinq à six dernières années écoulées furent particulièrement difficiles pour les actionnaires de cet armateur de pétroliers norvégien. En premier lieu pour l'actionnaire de référence Hemen Holding (51,7% des actions), derrière lequel se cache John Frederiksen. Le Norvégien, qui a pris entretemps la nationalité chypriote, est également l'homme fort de Seadrill et Marine Harvest, notamment. Il y a cinq ans, Frontline était encore - et de loin - le plus grand amateur de pétroliers au monde. Fin 2010, la flotte se composait de 73navires, mais fin 2011, le groupe a dû en transférer une partie dans "Frontline 2012", raison pour laquelle leur nombre était reto...