Au deuxième trimestre de 2018, Fresenius SE&Co KGaA a réalisé un chiffre d'affaires (CA) de 8,4 milliards d'euros: en glissement annuel, il s'agit certes d'un recul de 2%, mais celui-ci est attribuable principalement à la vigueur de l'euro/la faiblesse du dollar (le groupe réalise 42% de son CA sur le continent nord-américain). Car si l'on fait abstraction des effets de change, le CA a progressé de 5%, ce qui est conforme aux attentes (8,41 milliards d'euros) des analystes. A 1,145 milliard d'euros (en un an, -3%, mais +2% à cours de change constants), le bénéfice d'exploitation (Ebit) est, lui, de 1,8% supérieur au consensus. Le bénéfice net a bondi de 3% (de 7%, si l'on omet les effets de change), à 472 millions d'euros, soit 0,85 euro par acti...