Avec une hausse de cours de 9% durant les premiers jours d'échange, Franco Nevada (FNV), le groupe canadien de royalties et de streaming en métaux précieux, a réussi son début d'année. Cette évolution est liée au mauvais climat boursier et à la fuite vers l'or, actif refuge. Après une augmentation de capital au timing parfait réalisée à l'été 2014, la direction expérimentée de FNV a bouclé au total pour plus de 1,5 milliard USD de transactions. Qui plus est, en octobre 2015, pour la première fois _ qui ne relève pas du hasard _, le groupe a conclu une importante transaction de streaming sur l'argent. FNV mise ainsi sur un ratio d'or/argent exceptionnel de 74. Entretemps, ce ratio s'est lui-même hissé à 7...